Publié par Laisser un commentaire

Mercedes présentera sa S400 hybride au Mondial de Paris


Mercedes présentera sa S400 hybride au Mondial de Paris

La marque à l’étoile présentera à l’occasion du Mondial de Paris qui ouvrira ses portes en fin de semaine son premier modèle de série équipé d’un système hybride. Ses batteries lithium-ion ont été développées par le spécialiste franco-américain Johnson Controls-SAFT.

Basée sur la S350 couplée à la transmission 7G-Tronic, la S400 BlueHYBRID associe un moteur thermique 3.5 l V6 de 279 ch à un moteur électrique générant 20 ch.

En terme de performances, cet hybride sera capable d’atteindre les 100 km/h en 7,2 secondes et une vitesse maximale de 250 km/h.

Côté environnement, la consommation du véhicule passe de 10,1l/100km (modèle S350) à 7,9 l/100 km tandis que pour ses émissions de CO2 passent de 242g/km à 190g. Le gain de la motorisation hybride est donc significatif. Malgré tout, ce véhicule reste bien au dessus des niveaux préconisés par l’ADEME pour lutter contre le changement climatique et ses acheteurs se verront infligés un bonus de 750 €.

La sortie de la Mercedes S400 hybride est prévue pour l’été 2009. Le prix n’est pas encore annoncé.

Publié par Laisser un commentaire

Hymer Teamo – nouveau concept électrique présenté à Hannovre


Hymer Teamo – nouveau concept électrique présenté à Hannovre

Au salon du véhicule utilitaire de Hannovre, un nouveau concept de véhicule électrique a été présenté par l’équipementier Hymer qui commercialise une large gamme de caravanes et de camping-cars. Baptisé Teamo (True Electric Auto Mobility), ce véhicule est destiné aux transports de personnes (6 passagers) ou de marchandises (3,2 m3 de volume de chargement).

Côté design, ce n’est autre que Johann Tomforde, l’un des créateurs de la Smart Fortwo, qui a conçu le véhicule. L’autonomie prévue est de 175 km grâce à un pack batteries lithium-ion.

Hymer ne s’est pas encore prononcé quant à une date de commercialisation du véhicule qui dépendra de la réaction des visiteurs, collectivités et entreprises, lors du salon. Affaire à suivre…

Publié par Laisser un commentaire

Le scooter électrique Sweet’GT disponible


Le scooter électrique Sweet’GT disponible

La société Sweet’elec annonce sur son site Internet la disponibilité de son scooter électrique équivalent 125, le Sweet’GT qui arrivera chez ses revendeurs pour Noël (fin novembre début décembre).

Présenté pour la première fois en novembre 2007, le Sweet’GT sera proposé en deux versions avec chacune un moteur différent :

– la version « T » sera dediée à l’utilisation en environnement pentu où un fort couple est indispensable et sa vitesse sera bridée à 65 km/h.
– la version « S » privilégiera la vitesse en pouvant rouler jusqu’à 75 / 80 km/h.

En terme d’autonomie, Sweet’Elec annonce 60 km pour ce scooter équipé de batteries plomb (garanties 100% à 6 mois, 50% à 1 an). Nous avons pu le voir en action lors de la 3ème traversée des alpes pour un test de franchissement du Col de la Bonette. Comme nous l’expliquions lors de notre compte rendu, le scooter est arriver à grimper au sommet, soit 24 km, mais avec des batteries totalement vidées sur la fin.

Sweet’Elec a d’ores et déjà annoncé l’arrivée début 2009 d’une version lithium sans préciser les performances et le prix de vente.

Dans tous les cas, les deux versions plomb du Sweet’GT peuvent être commandées chez les revendeurs de Sweet’Elec à un prix 4300 € TTC. Les premières livraisons interviendront fin novembre début décembre.

Publié par Laisser un commentaire

Chrysler dévoile trois prototypes de voiture électrique


Chrysler dévoile trois prototypes de voiture électrique

Un an après avoir créée sa division ENVI dédiée à la conception de véhicules électriques (voir news précédente), Chrysler vient de dévoiler trois nouveaux prototypes de véhicules électriques et hybrides rechargeable.

Le constructeur a par ailleurs annoncé son intention de lancer un véhicule électrique en 2010 en amérique du Nord. 100 prototypes seront également testés par des entreprises et des administrations dans le courant de l’année 2009.

Dodge EV

Cette sportive peut accueillir deux passagers et son système électrique consiste en un moteur de 200 kW (268 ch) et un pack batteries lithium-ion de 26 kWh.

Côté performances, la Dodge EV peut atteindre les 100 km/h en moins de 5 secondes et roule jusqu’à 190 km/h ! Son autonomie se situe entre 240 et 320 km.

Télécharger la fiche technique

Jeep EV

Cette jeep est une hybride rechargeable équipée d’un moteur électrique de 200 Kw et d’un petit moteur essence servant à recharger les batteries quand nécessaire. Grâce à ses batteries lithium-ion, la Jeep EV dispose d’une autonomie de 60 km en mode électrique. Le moteur essence permet de rouler jusqu’à plus de 600 km.

La Jeep EV atteint les 100 km/h en 9 secondes et roule à plus de 140 km/h.

Pour ce prototype, Chrysler travaille sur l’incorporation de moteurs roue mais aussi sur un véhicule à 4 roues motrices.

Télécharger la fiche technique

Chrysler EV

Cette dernière auto est une familiale équipée d’une technologie hybride rechargeable similaire à celle de la Jeep EV : batterie lithium-ion 22 kWh, autonomie de 60 km en électrique pur, moteur de 200 Kw et vitesse maximale de 160 km/h.

Télécharger la fiche technique

Côté batteries, le Wall Street Journal a annoncé que Chrysler est en pour-parler avec le fabricant A123 Systems.

Chrysler devrait donner davantages d’éléments sur ces modèles et leur éventuelle commercialisation dans les mois à venir. Vous pouvez en attendant consulter le site de Chrysler dédié à ses projets électriques : www.Chryslergoeselectric.com.

Publié par Laisser un commentaire

Venturi ouvrira une usine dans la Sarthe


Venturi ouvrira une usine dans la Sarthe

Venturi Automobiles a lancé une étude d’implantation d’un site d’assemblage de véhicules électriques dans la zone Ouest Park près de Sablé-sur-Sarthe ; l’ouverture de ce site est planifiée pour fin 2009.

Cette usine assemblera notamment le nouveau véhicule électrique que Venturi présentera en partenariat avec Michelin lors du mondial de l’automobile la semaine prochaine (voir news précédente).

Publié par Laisser un commentaire

EFFIA équipe 51 parkings de bornes de recharge pour les véhicules électriques


EFFIA équipe 51 parkings de bornes de recharge pour les véhicules électriques

Dans le cadre de la semaine de la mobilité, la société Effia, filiale SNCF de gestion de parkings, a équipé 51 parkings, en quasi-totalité en gares SNCF, de bornes de rechargement électrique à disposition de tous les détenteurs d’un véhicule électrique, que ce soit une voiture, un vélo ou un scooter électrique.

Cette démarche d’équipement s’inscrit dans la nouvelle stratégie de la SNCF de penser les gares comme de véritables plateformes multimodales : au cœur de toutes ces nouvelles mobilités, les gares SNCF proposent une palette de services adaptés et pensée pour toutes
les mobilités. Elles s’organisent pour favoriser le développement des transports en commun et des modes doux, comme l’usage des véhicules électriques par exemple.

Pour Effia, multiplier les points de recharges pour les véhicules électriques est un moyen de soutenir leur développement.

Au total, Effia gère 170 parkings. « Le déploiement sur les autres parkings se fera certainement mais de manière progressive en fonction des besoins locaux et de l’évolution du marché. » nous explique Mme Sandrine MOUVAND, chef de Produit Marketing chez Effia.

Publié par Laisser un commentaire

Un village véhicules électriques à la foire de Chalon


Un village véhicules électriques à la foire de Chalon

A l’occasion de la 74ème édition de la foire de Chalon sur Saône (71) qui se déroulera du 26 septembre au 5 octobre au Parc des Expositions, EDF Bourgogne et SAMUI LOISIRS vous invitent à découvir un village entièrement consacré à la mobilité électrique.

Plus d’une cinquantaine d’engins (vélos, scooter, petits utilitaires, quads, 4 x 4) seront ainsi exposés dans cinq espaces et une piste d’essai sera mis en place. Un jeu concours réalisé en collaboration avec France Bleu Bourgogne permettra aux visiteurs de gagner un e-solex.

Situé sur le parvis extérieur, l’idée de ce village est de faire mieux connaitre les véhicules électriques aux quelques 35000 visiteurs attendus sur la foire.

Déjà, l’année dernière, un village similaire avait été mis en place durant quelques jours (photo ci-contre) et avait rassemblé plus de 1000 personnes.

Pour toute information : 03 80 28 09 83

Publié par Laisser un commentaire

Bilan de la 3ème traversée des Alpes en véhicules électriques


Bilan de la 3ème traversée des Alpes en véhicules électriques

C’est ce week-end, dans le cadre de la semaine de la mobilité, que s’est déroulée la 3ème édition de la traversée des Alpes en véhicules électriques.

Pour la première fois, l’AVEM a été présente lors de cette manifestation qui vise d’une part à évaluer les performances des véhicules électriques dans des conditions difficiles mais surtout, permet aux passionnés du transport électrique de se rencontrer, de discuter et d’échanger sur leurs expériences.

Nous vous offrons ci-dessous un bref compte rendu de cette manifestation que nous espérons le plus exhaustif possible.

Les participants

Chaque année, les participants sont de plus en plus nombreux. Ainsi, si il n’y a pas trop de changement côté quatre roues avec la participation de Citroën AX et Berlingo, de Renault Kangoo électriques et de quelques hybrides Toyota Prius, c’est parmi les deux roues que l’on a constaté le plus grand nombre de nouveautés.

Dans la catégorie scooter, été engagés dans la course :

– en exclusivité le nouvel E-max 120L (batteries lithium),
– le nouveau Sweet’GT,
– le Kosmob,
– le maxi-scooter Vectrix,
– Un e-Helio de course convertit par ADS Technologies (batteries lithium – moteur roues 2 Kw),
– deux Scoot’elec qui ont participé pour la première fois à la traversée,
– un Io-Scooter conduit par la société Festivvel,
– un Sweet’Beauty piloté par les étudiants du Lycée Paul Heraud…

Du côté vélos à assistance électrique :

– Clean Energy Planet a engagé 3 vélos de la marque WattWorld dont il est le representant en France : un vélo kitté, un E-Eco et un E-Mov City 2008,
– Un vélo électrique Koga
– l’ADS Xtreme

La philosophie de la traversée des Alpes

La traversée des Alpes n’est pas une course, le « but du jeu » pour les pilotes est d’arriver à relier les différentes étapes grâce à leur seule énergie électrique ou en consommant un minimum de carburant pour les conducteurs de Prius.

Parcours Jausiers (1240 m) – La Bonette (2802 m) – Distance : 24.4 km

Cette première épreuve fut sans doute la plus difficile puisqu’il s’agissait de partir de Jausiers vers le col de la Bonette qui culmine à 2802 m d’altitude. Cela représente un dénivelé de 1562 m sur 24,4 km avec des pentes pouvant atteindre 15%…

Pour cette épreuve, ce sont les cyclomoteurs qui ont le plus souffert avec des problèmes de chauffe du contrôleur pour certains et d’autonomie pour d’autres. Il faut dire que les conditions sont extrêmes pour ce genre de VE qui restent tout de même destinés à des applications urbaine. Ont ainsi du abandonner : l’io Scooter (14km), le Sweet’Beauty (14 km), l’Helio modifié d’ADS (18km) ainsi que les deux Scoot’elec (l’un d’eux est tout de même arrivé à 2700 m).

Parmi les heureux vainqueurs de l’épreuve :
– le Sweet’GT est arrivé in extrémis au sommet mais avec des batteries totalement vides,
– l’e-max 120L a montré d’excellentes performances en arrivant au col avec plus de 50% de ses batteries disponibles
– le Vectrix est monté à une vitesse moyenne de 45 à 50 km/h et arrive au sommet avec 25% de batteries en réserve,
– Le petit Kosmob nous a une nouvel fois surpris en franchissement ce col sans difficultés, un changement de batteries à mi-chemin a cependant été nécessaire…

Côté vélos, la quasi totalité a pu arriver au sommet. L’ADS Xtreme avait tout de même une bonne longueur d’avance sur les autres participants : un moteur à 500W, ça aide ;-). Le kit wattworld et l’E-mov ont tout de même du procéder à un changement de batterie en cours de montée. Seul un E-Eco, qui a rencontré un problème technique, a du abandonner…

Enfin, les quatre roues n’ont eu aucune difficulté à arriver au sommet du col avec une bonne reserve d’énergie en stock. Le quad électrique, seule quatre roues équipé de batteries plomb, a tout de même eu de grosses difficultés à arriver.

Cliquez sur les images pour agrandir

Parcours La Bonette (1240 m) – St Sauveur s/ Tinée (510 m) – Distance : 55.80 km

Pour cette grosse phase de décente vers St Sauveur S/ Tinée, les véhicules électriques ont pu utiliser au maximum leur freins ré génératif pour recharger leurs batteries et arriver sans encombre à destination.

Côté cyclos, le Vectrix et l’E-max 120L sont arrivés avec encore de l’énergie en réserve : 50% pour l’e-max et 10% pour le Vectrix. Le Kosmob et le Sweet’GT n’ont pas participé à la descente.

Enfin, les VAE sont également arrivés après plus de 2 heures de route…

Parcours St Sauveur (510 m) – Col de la Couillole (1678 m) – Distance : 19.6 km

Après une pause déjeuner de quelques heures à St Sauveur qui a également permis de recharger les véhicules, nous voilà partis vers le Col de la Couillole pour une montée de presque 20 km.

Là encore, aucune difficultés pour les véhicules 4 roues.

Pour les cyclos :

– le Kosmob a réussi à franchir le col en changeant de batteries à 3 km de l’arrivée,
– l’Helio d’ADS, après des modifications réalisées à St Sauveur et l’utilisation d’un moteur moins puissant, a été le premier à franchir le col,
– l’e-max 120L est aussi arrivé mais a du s’arrêter régulièrement pour laisser refroidir l’engin,
– le Sweet’GT et le Vectrix n’ont pas participé.

Concernant les VAE, l’ADS Xtreme et les vélos WattWorld sont aussi montés. Les Wattworld ont cependant procédé à un changement de batterie.

Cliquez sur les images pour agrandir

Col de la Couillole (1678 m) – Valberg (1673m) – Distance : 14.2 km

Pour cette phase, la nuit commencant à tomber, certains participants en deux roues ont préféré ne pas participer pour des raisons de sécurité. Néanmoins, l’e-max 120L, l’Helio ADS, l’ADS Xtreme et le kit Wattworld et leurs courageux pilotes ont effectué le parcours. L’e-mov City 2008 s’est arrêté à 4 km de Valberg.(batterie).

Pour les voitures, aucun problème.

Cliquez sur les images pour agrandir

Valberg (1673m) – Nice – Distance : 50 km

A 9h30 les véhicules sont partis en direction de Nice pour un parcours magnifique de 50km passant par les gorges du Cians. Notons qu’à ce stade, beaucoup de deux roues avaient décidé de ne pas participer (Kosmob, ADS, Sweet’GT, Wattworld). L’e-max Lithium s’est encore une fois distingué en effectuant le parcours en compagnie de l’ensemble des véhicules 4 roues.

Après une recharge sur Nice, les véhicules se sont dirigés vers la fin de leur périple, à Monaco.

Cliquez sur les images pour agrandir

Conclusion de la manifestation

Tout d’abord il convient de féliciter Jean-Marc DUBIE, vice-président de l’association Mobil’Eco pour l’organisation de cette traversée mais aussi l’ensemble des participants dont certains sont venus de loin, et à leur frais, pour cette traversée.

On regrettera néanmoins qu’il n’y ai pas eu davantage de constructeurs, aussi bien deux ou quatre roues, présents lors de cette opération pour valoriser leurs produits. Dans tous les cas, les bonnes performances réalisées par le Vectrix mais surtout par l’e-max 120L montrent que les scooters électriques équipés de batterie de nouvelle génération ont un bel avenir devant eux.

La traversée des Alpes a connu son lot de joies et de déceptions. Pour autant, les participants n’ont pas été découragés. « Cette première participation nous a permis de mieux apprécier le parcours… » nous expliquent les deux conducteurs de Scoot’Elec, contraint à l’abandon. « Nous comptons bien revenir en préparant mieux nos engins à la traversée… » poursuivent-ils. Rendez-vous donc l’année prochaine pour de nouvelles aventures dans les Alpes…

Et pour ceux qui veulent avoir encore plus d’infos sur cette 3ème traversée, le site pile-au-methanol.com devrait prochainement publier son compte rendu. Certains constructeurs ont aussi tourné des vidéos qui seront à découvrir sur la toile d’ici les prochains jours…

Publié par Laisser un commentaire

Peugeot 908 HY – un hybride pour les 24 heures du Mans


Peugeot 908 HY – un hybride pour les 24 heures du Mans

A l’occasion de la dernière course des Le Mans Series 2008 sur le circuit de Silverstone, Peugeot Sport présente son démonstrateur 908 HDi FAP, équipé d’un système hybride de récupération d’énergie cinétique. Drapée dans une robe spécifique gris argent, la 908 HY préfigure ce que pourrait être la prochaine arme de Peugeot dans les courses d’endurance mais son exploitation dépendra du prochain règlement des voitures de la catégorie LMP1.

Cette technologie HY permet de récupérer et de stocker une partie de l’énergie cinétique de la voiture lors des freinages. Dans une voiture non hybride, cette énergie est perdue par dissipation de chaleur dans les freins. L’énergie ainsi disponible permet l’amélioration du rendement de deux façons différentes :

– Par augmentation des performances pour la même énergie consommée en utilisant l’énergie mécanique hybride en supplément du moteur thermique,

– Par réduction de la consommation tout en gardant des prestations équivalentes grâce à l’énergie mécanique hybride rendue disponible.

Le système qui équipe ce démonstrateur est composé de trois éléments principaux :

– Un moteur-générateur électrique d’une puissance de 60 kw, situé en lieu et place du démarreur et entraîné par la boîte de vitesses via une cascade de pignons,

– Des batteries qui permettent de stocker l’énergie via 600 cellules lithium-ion regroupées en 10 packs, 6 dans l’habitacle en lieu et place de la batterie d’origine et 4 dans le fond plat gauche,

– Une électronique de puissance qui permet de gérer les flux d’énergie entre les batteries et le moteur-générateur. Le boitier est situé dans la partie arrière de l’aile avant gauche.

La 908 HY peut se mouvoir de différentes façons :

– en mode électrique seul (par exemple quand elle emprunte la voie des stands)
– en mode thermique seul.
– en utilisant les 2 motorisations combinées. Sur un tour du circuit du Mans par exemple, le système va récupérer de l’énergie pendant vingt à trente secondes. Le pilote pourra utiliser cette énergie :

– sous la forme d’un surcroît de puissance via un boost de 60 kW (80ch) supplémentaires pendant environ 20 secondes à chaque tour, soit automatiquement lors des ré-accélérations, soit sur commande du pilote (« push to pass »).
– sous la forme d’une réduction de la consommation, tout en gardant des prestations équivalentes grâce à l’énergie mécanique hybride rendue disponible, qui peut être estimée entre 3 et 5%.

 » La présentation de l’hybridation de la 908 HDi FAP s’inscrit dans la finalité de notre programme d’endurance, à savoir le défi sportif, certes, mais aussi en temps que constructeur automobile utilisant la compétition comme un creuset de recherche et développement pour la marque Peugeot.  » explique Michel Barge, Directeur de Peugeot Sport…

Vous retrouverez cet hybride sur le stand Peugeot au mondial de l’automobile en compagnie du concept hybride Peugeot Rc.

Publié par Laisser un commentaire

Chika – voiture électrique chinoise au mondial de Paris


Chika – voiture électrique chinoise au mondial de Paris

Les constructeurs Chinois seront présents lors du Mondial et certains d’entre eux présenteront des voitures électriques.

C’est ainsi le cas de la société China automobile France, basée près de Bordeaux, qui va dévoiler sur son stand (Hall 3 Allée C Stand 322) le prototype d’une petite citadine 100% électrique réalisée conjointement avec le designer chinois LI Shi Guang Ming.

Cette petite voiture, un quadricycle léger, dispose d’un moteur électrique d’une puissance de 4kw qui pourra aller jusqu’à 50 km/h. En terme d’autonomie, grâce à ses batteries lithium-ion rechargée en 8 heures, le constructeur annonce une autonomie de 150 km.