Publié par Laisser un commentaire

AC Propulsion électrise la Mini E


AC Propulsion électrise la Mini E

La version électrique de la Mini Cooper, la Mini E, vient juste d’être présentée à l’occasion du Salon de Los Angeles et nous savons à présent que c’est la société américaine AC Propulsion qui a « électrifié » cette voiture.

AC Propulsion fournit ainsi l’ensemble de la motorisation électrique mais aussi les batteries. L’entreprise a d’ores et déjà livré les 500 chaines de traction à l’usine du groupe BMW de Munich pour la production des Mini E.

Propulsée par un moteur de 150 kW (204 ch), la MINI E est capable de passer de 0 à 100 km/h en 8.5 secondes, le véhicule dispose d’un couple de 220 Nm et sa vitesse est bridée électroniquement à 152 km/h.

Son pack batteries lithium-ion de 260 kg se composent de 48 modules comprenant chacun 106 cellules, ce qui fait un total de 5088 cellules li-ion assemblées. Chaque module est capable de transmettre des informations à l’unité de contrôle sur sa température et son voltage afin d’assurer une sécurité optimale des batteries lors des phases de conduite et de mises en charge. Toutes les données batteries sont recueillies et enregistrées dans l’ordinateur de bord du véhicule et seront analysées au terme des essais.

BMW annonce une consommation de 190 Wh/km pour sa Mini ce qui lui confère une autonomie d’environ 240 km.

Fondée en 1992 par Alan Cocconi, AC Propulsion a son siège social à San Dimas en Californie. Elle emploie plus de 100 personnes et sa capacité de production s’élève à plus de 2000 chaînes de traction par an. Nul doute que si les tests de la Mini E s’avèrent positifs, la société se verra propulsée parmi les plus importants fournisseurs au monde.

Publié par Laisser un commentaire

Salon des Maires – BHM présente ses scooters propres


Salon des Maires – BHM présente ses scooters propres

La société B.H.M, spécialisée dans l’importation et la distribution de deux roues asiatiques, a profité du Salon des Maires et des Collectivités Locales pour présenter officiellement sa nouvelle gamme électrique et hybride dont la commercialisation interviendra d’ici le début de l’année prochaine.

Affiché comme leur « produit phare », l’e-road (photo ci-contre) est un petit cyclomoteur électrique qui n’est pas sans rappeler le Passol de Yamaha. Equipé d’une motorisation roue arrière de 500W capable de le propulser jusqu’à 30 km/h, l’e-road dispose d’un pack batteries Ni-Mh 36V 14 Ah lui conférant une autonomie maximale de 40 km. Mais ce qui distingue essentiellement ce petit véhicule, c’est son prix : 790 € TTC (garantie 1 an).

Le second modèle présenté est un scooter hybride au look plutôt sympa combinant une motorisation thermique à un moteur électrique de 500W. Il est à noter que ce type de produit va très rapidement se développer en France avec des modèles d’origine asiatique.

Ainsi le « BHM hybrid » dispose de trois modes de conduite :

– pur électrique : la vitesse du scooter atteint 35 km/h et son autonomie s’élève à 40 km environ grâce à un pack plomb qui peut être rechargé soit par le moteur thermique soit par la prise de courant via un chargeur externe.
– thermique grâce à un moteur monocylindre 4 temps
– mixte : le moteur électrique propulse l’engin jusqu’à 25 km/h puis cède la place au thermique. Dans ce mode, BHM annonce une consommation de 2.2 L / 100 km.

Là aussi, BHM affiche un prix plutôt bas : vendu 1990 € TTC, le BHM Hybrid est garanti un an.

B.H.M se positionne donc comme un nouvel entrant dans le marché de la mobilité propre. Grossiste, il arrive, par l’achat de grande quantité de véhicule en Asie, à proposer des tarifs très attractifs vis à vis de ses concurrents. Avec 250 distributeurs en France, B.H.M pourrait devenir très rapidement un acteur fort de la mobilité électrique en France à condition de prouver la fiabilité de ses engins mais surtout d’arriver à convaincre ses revendeurs d’ajouter l’électrique à leur catalogue…

Publié par Laisser un commentaire

Lexus présente son nouveau RX 450h


Lexus présente son nouveau RX 450h

A l’occasion du salon de Los Angeles, Lexus vient de présenter le nouveau RX 450h hybride qui sera amené à remplacer l’actuel SUV hybride RX400h de la marque. Parmi les nouveautés, un moteur plus puissant mais aussi de nombreux équipements supplémentaires.

Ce nouveau modèle sera ainsi équipé d’un V6 essence dont la cylindrée passe de 3,3 à 3,5 litre associé à un moteur électrique sur l’essieu arrière, dont la puissance totale passe de 272 à 295 chevaux.

Un système de récupération de la chaleur perdue des gaz d’échappement réduit le temps de réchauffement du moteur qui peut donc s’arrêter plus tôt et plus souvent lorsque la circulation est à l’arrêt. A contrario, un système de « recirculation » des gaz d’échappement refroidis réduit, lui, la perte due au mouvement des pistons, ce qui améliore la consommation.

Le nouveau Lexus RX sera commercialisé en Amérique du Nord dès février 2009, et en Europe à l’été suivant et vendu aux alentours de 50000 €.

Néanmoins, on doute toujours de l’intérêt environnemental de ce type de véhicule qui, malgré son système hybride, ne devrait pas échapper au malus écologique…

Publié par Laisser un commentaire

Salon des Maires – Le maxi-scooter électrique Vectrix cherche à séduire les collectivités


Salon des Maires – Le maxi-scooter électrique Vectrix cherche à séduire les collectivités

Les maxi-scooters électriques Vectrix étaient présents au Salon des Maires de Paris et l’importateur français y exposait un véhicule aux couleurs de la Police afin de mieux montrer l’utilité d’un tel scooter dans une collectivité.

Premier équivalent 125cc en France, le Vectrix peut atteindre une vitesse maximale de 110 km/h et une autonomie variant entre 60 et 90 km selon le mode de conduite. Vendu 8990 €, le véhicule est garanti 2 ans.

« L’accueil sur le salon est très bon » nous confie un représentant de Vectrix Paris.

Jusqu’ici, Vectrix a réalisé 200 ventes en France, essentiellement des particuliers, PPDA a d’ailleurs été l’un de leur premier client, mais aussi des professions libérales.

Côté concessionnaires, Vectrix dispose aujourd’hui d’une quinzaine de concessions en France et renforce donc progressivement sa présence en Province. D’autres devraient ouvrir dans les mois à venir.

La discussion sur le stand Vectrix nous a également permis d’apprendre un scoop : Vectrix pourrait proposer, d’ici l’été 2009, un nouveau modèle de scooter électrique équivalent 50 cc au look et aux performances intéressantes : le Vectrix Vx-3. A suivre…

Publié par Laisser un commentaire

Salon des Maires – Newteon présente son Doblo électrique aux couleurs de La Poste


Salon des Maires – Newteon présente son Doblo électrique aux couleurs de La Poste

La société Newteon fait partie, avec Venturi/PSA, des deux entreprises retenues par le Groupe La Poste dans le cadre d’un appel d’offre pour l’acquisition de 500 véhicules électriques.

Au Salon des Maires à Paris, Newteon exposait ainsi son Fiat Doblo électrique aux couleurs de La Poste.

« Nous avons passé avec succès la première phase des tests qui concerne les aspects techniques du véhicule et la vérification du respect du cahier des charges établi par Ma Poste » se réjouit Sergio Contaldo, PDG de Newteon. La Poste a tout de même imposé l’utilisation de batteries Kokam qui confère au véhicule une autonomie de 80 km, largement suffisante pour l’utilisation des postiers.

En janvier, Newteon va donc livrer 5 nouveaux véhicules pour des tests en conditions réelles d’utilisation par les postiers. Ils seront répartis sur deux centres en France.

Au terme de ces tests, qui dureront deux à trois mois, le Groupe La Poste se prononcera sur le ou les constructeurs choisis et le nombre de véhicule à acquérir.

Notre visite sur le stand Newteon a aussi été l’occasion de prendre quelques nouvelles de projets en cours.

Tout d’abord concernant la Fiat 500 électrique dévoilée en Angleterre en juillet dernier. Newteon nous confirme que le modèle est encore à l’état de prototype et que sa commercialisation n’est pas encore prévue.

Du côté du Fiat Fiorino électrique, dévoilé en octobre 2007, cela avance mieux puisqu’il sera commercialisé début 2009 en deux versions : la première haut de gamme pourra atteindre 110 km/h et rouler 110 km. La seconde, plus « low-cost », aura une vitesse maximale de 70 km/h et une autonomie de 70 km. Pour l’instant, Newteon garde le prix de ces deux versions secret mais annonce que le tarif de la version « low-cost » sera très attractif. On a hâte de voir cela !

Publié par Laisser un commentaire

L’Andros Car de retour sur la glace


L’Andros Car de retour sur la glace

L’Andros Car 03, la dernière génération de véhicule 100% électrique du Trophée Andros, a fait ses premiers essais sur la glace le week-end dernier.

Elle fera sa rentrée officielle les 6 et 7 décembre prochains à Val Thorens, à l’occasion de la première course de la célèbre compétition automobile sur glace, qui fête cette année sa 20ème édition.

Franck Lagorce, pilote de course français, sera au commande de ce troisième prototype de l’Andros Car.

L’Andros Car 03, avec ses batteries NiMh 240 ch montées en série, sert de modèle aux dix voitures 100% électriques, compétitives et respectueuses de l’environnement, qui seront sur la grille de départ l’année prochaine à travers un challenge 100% électrique.

A noter également, la présence de la moto électrique Quantya, avec José Peyronon au guidon, qui participera au Pilot Bike…

Calendrier 2008/2009 du Trophée Andros :

– Val Thorens – 6-7 décembre 2008

– Grandvalira – Andorra – 13-14 décembre 2008

– Alpe d’Huez -19-20 décembre 2008

– Lans en Vercors – 9-10 janvier 2009

– Isola 200/Alpes-Maritimes – 16-17 janvier 2009

– Serre Chevalier – 24-25 janvier 2009

– Finale Clermont/Superbesse – 31 janvier 2009

Publié par Laisser un commentaire

Ecolook agrandit son magasin de véhicules électriques à Antibes


Ecolook agrandit son magasin de véhicules électriques à Antibes

Les revendeurs représentent l’un des facteurs clés pour le développement du transport électrique dans l’hexagone.

La société Ecolook, revendeur spécialisé basé à Antibes dans les Alpes-Maritimes, fait partie de ceux que nous avons suivi depuis le départ pour leur apporter avis et conseils dans leur démarche.

Aujourd’hui, Ecolook change à nouveau de magasin et dispose désormais d’une surface de 130 m² dédiée à l’exposition et aux essais de véhicules électriques.

Lors de sa création, en 2006, Ecolook s’est d’abord lancé dans la vente de vélos à assistance électrique avant d’augmenter peu à peu ses produits proposant désormais des scooters (E-Max), des motos (Quantya) mais aussi des utilitaires, des voiturettes électriques (GEM) et très prochainement des Quads. Peu à peu, Ecolook est ainsi en passe de devenir LE magasin de la mobilité électrique dans le département des Alpes Maritimes.

« Les clients sont très demandeurs mais nous nous heurtons au manque d’offre en matière de voitures électriques particulières » explique Christophe Missenti, créateur de la société. Parmi les nouveaux véhicules ajouté à son catalogue, on notera le maxi-scooter électrique Vectrix mais aussi les véhicules électriques de Little qui arriveront l’année prochaine.

Ecolook n’est bien sûr pas le seul à se lancer dans l’aventure : Partout en France, des initiatives similaires s’organisent et des magasins spécialisés dans la mobilité électrique s’ouvrent peu à peu : Cycloplanet à Aix-En-Provence, Buzibi à Paris, Velocito à Lyon… D’ici fin 2009 d’autres devraient voir le jour notamment à Marseille ou encore à Toulon.

Néanmoins, « Tout n’est pas toujours rose, il faut savoir quelquefois se serrer la ceinture… » avoue Christophe Missenti.

Publié par Laisser un commentaire

Véhicules électriques – L’Alliance Renault-Nissan signe de nouveaux partenariats


Véhicules électriques – L’Alliance Renault-Nissan signe de nouveaux partenariats

L’alliance Renault-Nissan continue de multiplier ses annonces de partenariat pour la promotion et le développement du véhicule électrique dans le monde et vient de signer, à quelques jours d’intervalle, quatre nouveaux partenariats avec l’état d’Oregon aux États-Unis, Sonoma County, la Principauté de Monaco et le Portugal.

Le premier partenariat signé avec l’État d’Oregona été annoncé à Los Angeles et doit permettre la création d’infrastructures de recharge pour les véhicules électrique en collaboration avec le fournisseur d’énergie PGE (Portland General Electric). Ce dernier expérimente d’ailleurs déjà six stations de recharge capables d’accueillir jusqu’à 12 véhicules.

Le second accord concerne la Principauté de Monaco toujours dans le cadre du développement des infrastructures de charge. La Principauté de Monaco et l’Alliance vont aussi créer et soutenir des activités éducatives dans le but de promouvoir l’utilisation des véhicules électriques en tentant d’impliquer le plus grand nombre d’organisations locales possible.

L’Alliance Renault-Nissan s’est ensuite associée avec le comté de Sonoma, au nord de la Californie, qui regroupe 9 villes, avec des objectifs similaires : développement des infrastructures et actions promotionnelles.

Enfin, le gouvernement portugais et Renault-Nissan ont conclu samedi 22 novembre à Lisbonne un partenariat pour le lancement en 2011 de la voiture électrique à « zéro émission » de C02 développée par le groupe automobile franco-japonais. L’accord, signé en présence du Premier ministre portugais José Socrates, prévoit l’introduction de cette voiture début 2011, « faisant du Portugal le premier pays européen auquel seront livrés les véhicules électriques de l’alliance », a souligné Renault-Nissan dans un communiqué. Le gouvernement portugais s’est pour sa part engagé à accorder des avantages fiscaux à l’achat de voitures électriques et assurer la mise en place jusqu’à la fin 2011 de 1.300 points de recharge des batteries.

C’est avec l’Israël que commença officiellement l’engagement de l’Alliance Renault-Nissan pour le véhicule électrique. D’autres suivirent rapidement : Danemark, Portugal, Préfecture de Kanagawa au Japon, EDF…

Bref, l’Alliance Renault-Nissan ne fait que multiplier les annonces de partenariat depuis les derniers mois. Reste à présent à démontrer les applications concrètes…

Publié par Laisser un commentaire

Un exemple d’aide à l’achat de scooters électriques en Italie


Un exemple d’aide à l’achat de scooters électriques en Italie

L’Italie est sans doute l’un des pays les plus développé d’Europe en matière de transport électrique par le grand nombre de véhicules en circulation, notamment les bus et les utilitaires, mais aussi par la richesse de ses petits constructeurs spécialisés dans l’électrique.

Lors de notre passage au Salon du Deux Roues de Milan, nous avons eu un bel exemple d’incitation à l’achat pour un scooter électrique : certaines communes de la Lombardie ne proposent pas moins de 1100 € d’aides à l’acquisition auxquels peuvent venir s’ajouter 200 € supplémentaire en cas de destruction de son ancien engin. L’exemple ci-contre fait ainsi passer le cout du scooter électrique de 1980 à 680 €!!!

Bref, alors qu’en France on s’apprète à supprimer l’aide à l’acquisition de 400€ pour les scooters électriques et que les subventions des communes restent exceptionnelles (Aix-Les-Bains, Paris en projet), l’Italie prouve, qu’avec un peu de volonté politique, il est possible de faire beaucoup de choses…

Publié par Laisser un commentaire

Un malus annuel de 160 € pour les autos les plus polluantes


Un malus annuel de 160 € pour les autos les plus polluantes

Les voitures les plus polluantes devront s’acquitter d’un malus annuel de 160 €, c’est une nouvelle mesure prévue par l’état dans le cadre du projet de loi de finances et présentée la semaine dernière en Conseil des ministres. Cette mesure, qui faisait partie des engagements du Grenelle de l’environnement, sera mise en œuvre à partir du 1er janvier 2009.

Elle concernera les voitures émettant plus de 250 gr de CO2 par kilomètre, soit environ 1% du parc français. Les 4×4 seront les principaux visés : Volkswagen Touareg essence (317 à 450 gr de CO2 par kilomètre), le Porsche Cayenne (310 à 361 g) et le BMW X5 4,8i (355 g). Parmi les voitures françaises neuves commercialisées en ce moment, quatre modèles seront concernés par ce malus: la Citroën C6 V6 essence (266 gr) et trois Renault: l’Espace et le Grand Espace 3,5 essence (284 et 289 gr) ainsi que la Vel Satis équipée du même moteur (275 gr).

Le système bonus-malus classique maintenu

Attention, ce système de malus annualisé ne viendra pas remplacer le bonus-malus classique à l’achat d’un véhicule. Mise en place depuis 2008, ce dispositif prévoit un bonus pour les véhicules neufs émettant moins de 130 gr, pouvant aller jusqu’à 1 000 euros (5000 euros pour un véhicule électrique), et un malus pour ceux émettant plus de 160 g CO2/km pouvant aller jusqu’à 2600 € (voir news précédente).

Ainsi, les véhicules émettant plus de 250 g CO2/km devront s’acquitter d’un malus à l’achat de 2600 € auquel viendra s’ajouter un malus annuel de 160 €.