Publié par Laisser un commentaire

L’Honda CR-Z hybride est en vente au Japon


L’Honda CR-Z hybride est en vente au Japon

Le coupé sportif hybride Honda, la CR-Z, a été lancé ce vendredi au Japon. Deux versions sont proposées : l’une dotée d’une boite manuelle à 6 rapports, la seconde d’un CVT. Deux types de finitions sont également disponibles.

Pour rappel, la CR-Z associe un moteur essence 1.5 litre i-VTEC à un moteur électrique de 10 Kw. Sa consommation, selon les cycles de tests japonais, est annoncée à 4.85 l / 100 km pour la boite manuelle et 4.38 l / 100 km pour la CVT.

Vendue au Japon à partir de 2.27 millions de yens, soit environ 18800 € TTC, la Honda CR-Z devrait arriver sur le marché Européen d’ici quelques mois. La version de série sera présentée en première Européenne lors du salon de Genève.

Publié par Laisser un commentaire

La Police Municipale du Cannet se dote de scooters électriques Vectrix


La Police Municipale du Cannet se dote de scooters électriques Vectrix

La ville du Cannet, dans les Alpes-Maritimes, vient de prendre réception de deux maxi-scooters électriques Vectrix pour sa Police Municipale, une première en France !

Commercialisé en France depuis 2008, le Vectrix est un scooter électrique, équivalent 125 cc, capable de rouler jusqu’à 100 km/h. Son pack batteries Ni-Mh de 3.7 kWh lui offre une autonomie de 60 à 110 km selon les conditions d’utilisation.

C’est la société GoElectrix, concessionnaire local de Vectrix, qui a remporté l’appel d’offre lancé fin 2009 par mairie du Cannet pour fournir ces deux scooters, en assurer la maintenance et la formation des utilisateurs.

« Cette première acquisition est le symbole de la volonté municipale de s’équiper en véhicules propres et silencieux pour la sécurité et la tranquillité de ses habitants » explique Alain Cherqui, chef de la Police Municipale du Cannet.

Nul doute que cette première fera école auprès de toutes les polices municipales de l’hexagone.

Publié par Laisser un commentaire

Bolloré et Eramet convoitent le lithium Argentin


Bolloré et Eramet convoitent le lithium Argentin

Le 12 février 2010, les groupes Bolloré et Eramet ont signé un contrat d’exploration assorti d’une option d’achat portant sur des gisements de lithium avec la société argentine Minera Santa Rita.

Selon les termes de cet accord, le groupement Bolloré-Eramet se voit donner l’accès à des concessions sur plusieurs salars (lacs salés) riches en lithium du Nord de l’Argentine. Cela permet de commencer l’exploration pour estimer la ressource et de lancer les études pour un projet d’unité de production de carbonate de lithium, matière première à partir de laquelle sont produits les sels de lithium et le lithium métal utilisés dans les batteries rechargeables. Par ailleurs, l’option d’achat donne le droit au groupement Bolloré-Eramet d’acquérir ces concessions à l’issue des études, d’ici 24 mois.

Associés depuis un peu plus d’un an, Bolloré et Eramet visent à devenir un acteur significatif sur le marché mondial du lithium. Le lithium exploité en Argentine pourrait notamment permettre à Bolloré d’alimenter sa future voiture électrique, la Bluecar

Publié par Laisser un commentaire

La future voiture électrique de BMW sera fabriquée à Leipzig


La future voiture électrique de BMW sera fabriquée à Leipzig

Le groupe BMW a indiqué cette semaine dans un communiqué que sa future voiture électrique de série sera assemblée dans son usine de Leipzig en Allemagne. Le constructeur a également précisé que d’autres usines allemandes seront utilisées pour produire les différents composants du véhicule…

Mais quel sera ce futur véhicule électrique ? Pour l’instant, BMW ne précise rien si ce n’est le nom derrière lequel se cache le projet : Megacity. La commercialisation du véhicule est attendue d’ici à 2015. Mais une chose est sûre, les résultats de l’experimentation des Mini E (en cours) et des BMW ActivE (à venir) constitueront les bases de son développement.

Publié par Laisser un commentaire

Zoom sur le Commuter de Rainbow System


Zoom sur le Commuter de Rainbow System

Développer un petit véhicule urbain, étroit, inclinable, pour deux personnes en tandem, type deux-roues motorisé équipé d’une carrosserie innovante protectrice, intégrale et modulable brevetée, c’est l’esprit du « Commuter » développé par la société Rainbow System.

Une carrosserie brevetée

Conçu en polycarbonate transparent, la coque amovible représente le principal point d’innovation du « Commuter ». Ce système d’ouverture et de fermeture permet l’accès à l’habitacle et offre une protection efficace contre le froid et les intempéries. Les jours de beau temps, l’utilisateur a la possibilité d’ouvrir la coque est de rouler à l’air libre, sans casque, ni vêtements de protection.

Avec le « Commuter », Rainbow System souhaite donc proposer un véhicule compact et agréable à conduire qui offrirait les avantages du scooter sans ses inconvénients…

Différents types de configuration sont d’ailleurs possibles : Roadster, Motoneige, vélomobile…

Recherche de partenariats industriels

Electrique, hybride voire même purement thermique, le concept peut accueillir différents types de motorisation.

Rainbow System est actuellement à la recherche d’un partenaire, constructeur ou industriel, qui sera capable de financer la mise en production du véhicule. A suivre…

Publié par Laisser un commentaire

La Peugeot iOn sera disponible pour moins de 500 € / mois


La Peugeot iOn sera disponible pour moins de 500 € / mois

Dans un récent communiqué de presse, la marque au lion vient d’indiquer que la Peugeot iOn sera disponible à un loyer mensuel inférieur à 500 € / mois.

Commercialisée en fin d’année, la Peugeot iOn est une citadine électrique issue d’un partenariat avec Mitsubishi. Elle peut atteindre les 130 km/h et son autonomie maximale s’élève à 130 km.

Service Peugeot Connect

Les iOn seront dotée du service Peugeot Connect qui autorise l’appel d’urgence mais aussi la remontée de données précieuses à la gestion professionnelle des parcs automobiles : état de la batterie, kilométrage parcouru, kilométrage avant maintenance.

2500 contacts clients

Peugeot annonce aujourd’hui avoir reçu plus de 2500 contacts de clients particuliers. Reste à savoir combien d’entre eux seront prêts à franchir le pas maintenant le tarif connu…

Peugeot précise enfin que d’autres offres adaptées aux besoins des différents clients, viendront compléter cette première proposition commerciale. A suivre …

Publié par Laisser un commentaire

L’hybride Honda Insight élue voiture citoyenne de l’année


L’hybride Honda Insight élue voiture citoyenne de l’année

Le palmarès de la voiture citoyenne, édité depuis 2005 par la Ligue contre la violence routière en partenariat avec 60 millions de consommateurs, a positionné cette année l’hybride Honda Insight en tête de classement.

L’édition 2010 du palmarès a évalué 1151 véhicules appartenant à 36 marques. Ce classement est établi en fonction de quatre critères : la protection des occupants (tests EuroNcap), la protection des piétons et des occupants, la protection des occupants des autres voitures (définie par l’“agressivité” de la voiture) et enfin la protection de l’environnement.

Vendue en france depuis le printemps 2009, l’Insight a obtenu une note globale de 15.72/20 mais pas seulement grâce à ses performances environnementales. En effet, la voiture a également décroché d’excellents résultats pour la protection des occupants et la protection des piétons.

Les constructeurs japonais sont d’ailleurs en tête puisque la Toyota iQ et la Toyota Prius se placent en deuxième et troisième position…

Publié par Laisser un commentaire

Voiture électrique – Les résultats de l’étude de l’ESCP


Voiture électrique – Les résultats de l’étude de l’ESCP

Les étudiants de l’ESCP ont présenté les résultats de leur étude de marché sur la voiture électrique. Réalisée entre décembre 2009 et janvier 2010, cette étude aura permis de sonder les attentes de plus de 754 personnes.

91 % des déplacements quotidiens inférieurs à 100 km

L’étude s’est tout d’abord interessée aux habitudes de déplacement et a révélé que plus de 90% des trajets quotidiens réalisés sont inférieurs à 100 km, soit moins que l’autonomie annoncée par les véhicules électriques de nouvelle génération.

Le prix – facteur de décision principal

27 % des sondés estiment que le prix est le principal facteur d’achat et représente une barrière importante à la décision d’achat d’une voiture électrique. Ainsi, un quart de échantillon ne paiera pas plus cher pour un véhicule électrique et 30 % acceptent de payer 0 et 10% plus cher…

La Bluecar en tête des attentes des utilisateurs

En mettant en adéquation l’offre à venir et les attentes des utilisateurs, l’étude place la Bolloré Bluecar en pole position de part son autonomie (250 km), sa vitesse (130 km/h) et son prix (15 à 20 k€ annoncé dans l’étude mais sans source officielle du constructeur). Viennent ensuite la Mini E, qui pour l’heure fait l’objet d’une expérimentation, et la Friendly d’Heuliez dont la sortie est planifiée pour octobre.

Publié par Laisser un commentaire

Voiture électrique – Notre essai de la Mitsubishi i-MiEV


Voiture électrique – Notre essai de la Mitsubishi i-MiEV

Alors que le lancement de l’i-MiEV est attendu pour fin 2010 dans l’hexagone, nous nous sommes rendus en Principauté de Monaco où la Société Monégasque de l’Electricité et du Gaz (SMEG), qui possède l’un des quatre premiers exemplaires en Europe, nous a permis de réaliser un essai de ce VE de nouvelle génération.

Tableau de bord

Mitsubishi ne commençant qu’en octobre 2010 la production des modèles à conduite à gauche, le modèle essayé avait son volant à droite.

Le tableau de bord que vous pouvez voir ci-dessous est constitué de trois cadrans :

– A gauche, indicateur de charge et de position de la boîte automatique
– Au milieu, un indicateur de vitesse et un économètre permettant de connaître le niveau de consommation du véhicule. Une zone indique lorsque les batteries se rechargent lors des phases de décélération.
– A droite, compteur kilométrique qui peut également indiquer, en appuyant sur un simple bouton, la distance approximative en temps réel pouvant encore être parcourue par le véhicule.

L’i-MiEV est une 5 portes permettant d’accueillir 4 passagers. Les places arrière sont suffisamment spacieuses pour les personnes de grande taille.

Plusieurs modes de conduite

Lors de l’utilisation, le conducteur peut sélectionner, via un levier de type boîte automatique, parmi trois modes de conduite :

– La position « D » permet de bénéficier des 47 kW de puissance offerts par le moteur électrique mais ceci bien évidemment au détriment de l’autonomie,
– La position « E », ou éco, va limiter le couple du véhicule afin de réduire la consommation électrique. Ce mode est particulièrement utile en ville,
– La position « B » où le frein moteur est beaucoup plus puissant et permet de recharger davantage les batteries lors des phases de freinage ou de décélération.

La puissance d’une voiture thermique

Après avoir parcouru plusieurs milliers de kilomètres à bord d’une 106 électrique, véhicule de première génération livré par PSA à partir de novembre 1995, le gain en accélération est surprenant. Il faut dire que la puissance moteur passe de 20 kW, pour les VE de première génération, à 47 kW sur l’i-MiEV. Un petit tour dans les hauteurs qui dominent Monaco nous montre que le véhicule n’a aucune difficulté à gravir les côtes les plus ardues. Sur autoroute, on ne squatte pas la file de droite, l’i-MiEV roule jusqu’à 130 km/h et permet de réaliser des dépassements très facilement et en toute sécurité.

Le confort d’une vraie voiture

Vitres électriques, lecteur, verrouillage centralisé, chauffage et même climatisation, l’i-MiEV n’a rien à envier aux voitures classiques. Certains diront que des équipements comme la climatisation sont particulièrement énergivores et vont à l’encontre du côté économe lié au véhicule électrique. Pourtant, à l’heure où les équipements automobiles sont de plus en plus nombreux, la voiture électrique doit offrir suffisamment de confort à l’utilisateur pour pouvoir pénétrer le marché et rivaliser avec les modèles thermiques.

Seul point noir, la capacité du coffre qui se retrouve réduite en raison de l’implantation du chargeur du véhicule.


L’espace de rangement dans le coffre est plutôt limité en raison de l’emplacement du chargeur et du bloc moteur

Une autonomie variable selon les conditions d’utilisation

Selon les méthodes de tests officiels au Japon, l’autonomie annoncée de l’i-MiEV est de 160 km (130 km selon les méthodes de test françaises). Rappelons que l’i-MiEV est équipée d’un pack batteries lithium-ion d’une capacité de 16 kWh. Mais, comme pour tout VE, l’autonomie est très variable en fonction des conditions d’utilisation. Lors de notre test, qui nous a permis de parcourir 40 kilomètres à bord du véhicule, nous avions épuisé près de la moitié de la batterie en 30 km seulement. Les raisons ? Une utilisation intensive du mode « D », de fortes accélérations dans les côtes monégasques, un passage sur l’autoroute à 130 km/h et, pour couronner le tout, 4 passagers à bord.

Par ailleurs, le dossier technique que nous a fourni Mitsubishi indique clairement que l’utilisation du chauffage peut faire baisser de 30% l’autonomie du véhicule en ville et celle de la climatisation de 15 %.

Pour conclure sur ce point, si vous envisagez d’acquérir une i-MiEV où une version rebadgée PSA, n’oubliez pas que l’autonomie dépendra de nombreux paramètres : topographie, mode de conduite de l’utilisateur, équipements en fonction… Les constructeurs devront donc assurer une formation adéquate de leurs concessionnaires. Car annoncer aujourd’hui 130 ou 160 km d’autonomie sur un véhicule électrique sans tenir compte de la façon dont l’utilisera le client, c’est garantir une seconde mort à la voiture électrique !

Deux modes de recharge

Equipée de deux prises de charge, la Mitsubishi i-MiEV propose deux modes de rechargement :

– Le premier, par la trappe de droite, permet de recharger la voiture sur une prise classique. 7 heures sont nécessaires pour une recharge complète,
– Le second, par la trappe de gauche, dispose d’une connectique différente dédiée à la charge rapide via une borne 200V triphasée de 50 kW. Dans ce cas, 30 minutes suffisent pour recharger le véhicule à 80 %.

A noter que pour garantir une sécurité maximum, la clé contact du véhicule est désactivée pendant le chargement, ce qui rend impossible un démarrage par inadvertance avec un pistolet de chargement qui serait resté en place.

La voiture électrique de demain ?

Confort, puissance, fluidité… nous sommes sortis séduits du test de cette voiture électrique qui nous semble techniquement très prometteuse. Il faut dire que la voiture a été testée durant près de deux ans au Japon, de quoi permettre à Mitsubishi de peaufiner son engin avec notamment l’appui de TEPCO, l’équivalent d’EDF au Japon.

Pour autant, quel succès aura l’i-MiEV en France ? Difficile à dire… Les entreprises risquent de bouder le véhicule pour son manque de fonctionnalité (un véhicule de type commercial – 2 places + vaste coffre – serait plus adapté à la cible), les collectivités vont sans doute préférer s’orienter, pour des raisons culturelles, vers les modèles de PSA qui distribuera des versions rebadgées (Citroën C-Zero et Peugeot iOn). Reste enfin le particulier, sans doute prêt à franchir le pas, mais qui restera très sensible au prix du véhicule. Or c’est aujourd’hui le seul élément manquant même si l’on sait que l’i-MiEV est vendue aux alentours de 30 k€, hors aides de l’état, au Japon. On ne sait rien non plus concernant la garantie sur le véhicule et les batteries, d’éventuelles offres de leasing… autant de paramètres qui pourront influencer la décision d’achat…

Merci à Jean-Marie LAFFONT, directeur de la communication de la SMEG, de nous avoir permis de réaliser cet essai.

Publié par Laisser un commentaire

Voitures électriques en libre-service – Cinq candidats pour Autolib’


Voitures électriques en libre-service – Cinq candidats pour Autolib’

Après avoir lancé son appel d’offres pour la mise en place de voitures électriques en libre service en fin d’année, le Syndicat Mixte d’Autolib’, qui regroupe 30 communes d’Ile de France, vient d’annoncer que cinq candidatures avaient été reçues.

Les candidats sont :

– Interparking,
– le groupe Bolloré,
– le consortium Avis – RATP développement – SNCF – Vinci
– Extelia (une filiale du groupe La Poste)
– le groupement VTLIB’ (Véolia Transport Urbain)

Prochaine étape prévue le 18 mars prochain où le syndicat mixte déterminera si ces 5 candidats peuvent présenter début juin une offre complète, comprenant l’ensemble des prestations relatives à la mise en place, la gestion et l’entretien du service Autolib’.

Les profils variés des candidats  » témoignent de la complémentarité d’Autolib’ avec les autres modes de transport, individuels et collectifs : bus, métro, taxis, location de voitures, vélo, autopartage… », estime le syndicat mixte.

Autolib’ sera lancé à l’automne 2011. 3000 voitures électriques seront accessibles dans 1000 stations, dont 300 installées hors de Paris sur 30 communes.