Publié par Laisser un commentaire

Autolib’ – Prenez gratuitement le volant de la Bluecar samedi 2 juin


Autolib’ – Prenez gratuitement le volant de la Bluecar samedi 2 juin

Avis à nos nombreux lecteurs franciliens ! Afin de promouvoir ses voitures électriques en libre-service, Autolib’ vous propose de prendre gratuitement le volant d’une Bluecar le samedi 2 juin de 10 à 19h.

Au total, 6 stations de 6 arrondissements parisiens sont concernés par cette opération.

Pour pouvoir tester le service et bénéficier de ce « baptême » gratuit, pensez à vous munir de votre permis de conduire. Sur chaque station impliquée, des Ambassadeurs Autolib’ seront présents et vous accompagneront dans le processus d’abonnement et de location de la Bluecar.

Les six stations Autolib’ concernées

Paris 03e – 18 Rue de la Perle
Paris 11e – 106 Boulevard Voltaire
Paris 14e – 78 avenue du Maine
Paris 15e – 26 Place Etienne Pernet
Paris 17e – 73 Avenue des Ternes
Paris 20e – 330 Rue des Pyrénées

Publié par Laisser un commentaire

Renault Samsung Motors lancera la SM3 électrique en 2013 en Corée


Renault Samsung Motors lancera la SM3 électrique en 2013 en Corée

A l’occasion du Salon International de l’Automobile de Busan, Renault Samsung Motors (RSM) présente son modèle SM3 Z.E., un véhicule 100% électrique qui sera fabriqué dans l’usine de Busan et disponible à la vente en 2013 sur le marché Coréen.

Calquée sur la Renault Fluence ZE, la berline électrique SM3 ZE est animée par un moteur électrique de 70 Kw (95 ch) lui autorisant une vitesse maximale de 135 km/h et un couple de 226 Nm. D’une capacité de 24 kWh, la batterie lithium-ion LG Chem qui équipe la SM3 ZE est placée verticalement dans le coffre et offre une autonomie de 182 km.

Au niveau de la charge, trois méthodes sont proposées : la charge classique via une prise 220V, le système d’échange batteries « Quick Drop » et une charge rapide en 400V en 30 minutes.

La SM3 Z.E sera fabriquée dans l’usine de Busan et disponible à la vente à compter de 2013. Pour produire ce véhicule, le constructeur a mis en place différents partenariats avec des sociétés locales telles que LG Chem, LSIS et SK Planet.

Côté prix, RSM ne donne pas d’information pour le moment mais précise travailler sur divers modèles économiques avec plusieurs partenaires locaux, tels que les opérateurs de véhicules en auto-partage, les loueurs de véhicules et les flottes de taxis.

« L’objectif de Renault Samsung Motors est d’offrir des véhicules électriques compétitifs grâce à des modèles économiques attrayants par rapport aux véhicules utilisant des carburants conventionnels, compte tenu de l’implémentation des infrastructures destinées aux véhicules électriques et des subventions de l’état. » indique le groupe dans un communiqué.

Berline électrique Renault Samsung SM3 Z.E – Caractéristiques

Longueur – 4.75 m
Largeur – 1.81 m
Hauteur – 1.46 m
Puissance – 70 Kw (95 ch)
Couple max – 226 Nm
Vitesse max– 135 km/j
Autonomie max – 182 km (en mode UDDS)
Batteries – Lithium ion LG Chem 24 kWh

Publié par Laisser un commentaire

Hong Kong va installer 500 bornes de recharges publiques supplémentaires


Hong Kong va installer 500 bornes de recharges publiques supplémentaires

Hong Kong va installer 500 bornes de recharges publiques d’ici fin juin. Avec les 500 bornes privées déjà en place se ce sont plus de 1000 bornes qui seront exploitables par les usagers.

Les installations sont mises en place sur les 18 districts du territoire. Les parkings gouvernementaux seront eux aussi équipés.

En parallèle le nombre de bornes de recharges rapides sera doublé, passant de 5 à 10 stations.

« Moyen de transport respectueux de l’environnement, les VE sont devenus de plus en plus populaires ces dernières années. Le mois dernier il y avait plus de 310 VE dans Hong Kong. En comparaison des 74 VE présents en 2010, l’augmentation est encourageante. » précise le gouvernement dans un communiqué.

Le gouvernement prévoit lui aussi d’augmenter sa flotte, composée de 33 de VE de modèles variables, de 42 véhicules. L’objectif à la fin de l’année comptable est un parc de 140 VE pour les collaborateurs.

Publié par Laisser un commentaire

L’OVE chiffre les coûts d’usage des véhicules électriques et hybrides dans le TCO Scope


L’OVE chiffre les coûts d’usage des véhicules électriques et hybrides dans le TCO Scope

L’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) vient de publier une nouvelle étude, le TCO Scope, relative au coût de détention ou d’usage d’un véhicule dans une flotte (TCO – Total Cost of Ownership) avec un volet dédié à la comparaison VE et Hybride versus thermique.

Le rapport concède qu’aujourd’hui, le modèle économique du VE ne tient que si le bonus gouvernemental de 5.000€ est maintenu pendant le temps nécessaire à la montée en cadence de sa production.

« Sans subvention gouvernementale, le véhicule électrique serait tout simplement inaccessible et ce même dans un contexte où le prix de l’essence ou du diesel passerait à 2 euros », souligne Philippe Brendel, Président de l’OVE.

Dans son document l’OVE rapporte les différences de TCO et de PRK (Prix de Revient Kilométrique) de quelques VP (Véhicules Particuliers) électriques et hybrides et certains VU (Véhicules Utilitaires) électriques.

Les principaux résultats

VP électriques – 16 à 36 % plus chers qu’un thermique

L’OVE rapporte dans son document que la différence de PRK d’un VP électrique, en l’occurrence une Citroën C-Zero, par rapport à son équivalent thermique, ici une C1 et une C3, est plus chers de 16% à 36% selon le modèle économique retenu (batterie louée ou batterie incluse).

Nous attendrons donc la prochaine mise à jour du TCO Scope pour voir arriver la Zoe ou la Leaf dans le comparatif.

VU électriques – Un surcoût modéré

Concernant les VU électriques, l’OVE note qu’ils sont maintenant plus accessibles avec des différences de PRK de quelques % par rapport à leurs homologues thermiques. Le Renault Kangoo ZE aurait ainsi un TCO supérieur de seulement 389€ et une différence de PRK de 0,006€.

Les chiffres sont quelque peu supérieurs pour le Citroën C0 VU face au C3 VU. Selon l’OVE les VU représentent donc l’avenir du véhicule électrique dans les entreprises.

VP hybrides – Un écart très faible

Concernant les véhicules hybrides l’OVE laisse entendre que les écarts de PRK sont beaucoup plus faibles, d’autant que certains véhicules hybrides bénéficient d’un coup de pouce gouvernemental (Bonus ou exonération partielle de TVS).

Les véhicules comparés sont l’Opel Ampera Cosmo, la Peugeot 3008 Hybrid4, la Toyota Prius Active face aux thermiques Peugeot 3008 Allure 2.0 HDi, la VW Passat 1,6 TDi et la Citroën C4 90 Attraction HDi.

Qu’est-ce que le TCO ?

Le TCO est un outil d’analyse destiné aux gestionnaires de flotte de véhicule qui prend en compte l’ensemble des coûts générés : le prix d’achat, le prix de l’entretien, la consommation, le prix de revente, la fiscalité, les frais financiers.

Pour la comparaison thermique/électrique, le TCO inclus aussi la location éventuelle de la batterie et 10€ par mois d’amortissement des charges d’infrastructures électriques ainsi que le bonus de l’Etat de 5 000€.

Qu’est-ce que le PRK ?

Parallèlement au TCO, l’OVE propose un autre indicateur : le Prix de Revient Kilométrique (PRK), ou TCO pour 100 000 km sur une durée de 48 mois, permettant de donenr une estimation du coût d’un kilomètre effectué.

Celui-ci est utilisé tel que défini dans le cadre du rapprochement hybride/thermique mais est réduit à 60 000 km pour la comparaison électrique/thermique car un VE peut difficilement parcourir plus de 15 000 km par ans compte tenu de sa technologie et de son usage, d’après l’OVE.

Publié par Laisser un commentaire

Standardisation de la prise de recharge – l’ACEA, la CLEPA et EURELECTRIC adoptent une position commune


Standardisation de la prise de recharge – l’ACEA, la CLEPA et EURELECTRIC adoptent une position commune

L’association Européenne des constructeurs automobiles (ACEA), l’Association Européenne des Fournisseurs Automobiles (CLEPA) et l’Union de l’Industrie Electrique (EURELECTRIC) s’accordent sur un standard pour la très controversée prise de recharge, que ce soit au niveau du véhicule que du socle de la borne, afin de faire pression sur les Instances Européennes et clore enfin le débat.

L’ACEA a mis à jour sa position pour couvrir les récents développements, papier co-signé par la CLEPA. EURELECTRIC, de son côté, a proposé son propre document qui aboutit à une position très proche.

Ainsi, l’ACEA préconise l’emploi de la prise type 2 côté infrastructure pour la charge normale et l’utilisation de la nouvelle prise Combo pour la charge rapide côté véhicule. De son côté, Eurelectric rappelle la coexistence de deux prises homologuées, type 2 et type 3, qui engendrent des problèmes d’interopérabilité et souligne les spécificités réglementaires de chaque pays. En France, seul pays européen à avoir choisi la type 3 (voir carte), la prise Type 2 n’est pas autorisée car non dotée d’obturateurs.

Les associations soulignent qu’il devient urgent de trouver une solution avant que l’infrastructure de charge ne se développe de trop chez certains membres de l’union.

Conjointement les associations insistent fortement auprès de la Commission Européenne pour qu’un standard unique soit adopté, en ligne avec les propositions des industriels Européens.

La standardisation donnera plus de visibilité aux investisseurs, permettra les économies d’échelle, réduira les coûts pour toutes les parties prenantes et est essentielle pour augmenter l’adoption par les usagés. Toutes les industries souhaitent fournir une solution opérationnelle simple et transfrontalière pour les citoyens Européens.

Les membres signataires promeuvent une solution qui pourrait pousser l’Europe vers l’avant, donnant un outil pour une mobilité électrique plus compétitive, qui permettra le succès du marché Européen.

Publié par Laisser un commentaire

La Région Alsace installe sa première borne de charge rapide


La Région Alsace installe sa première borne de charge rapide

La Région Alsace souhaite devenir un territoire de référence en matière de mobilité électrique et a voté, mi-mai, une nouvelle enveloppe budgétaire de 151.500 €.

Dans le même temps, la région vient de s’équiper de la toute première borne de recharge rapide pour VE d’Europe installée dans le cadre du programme Nissan. Celle-ci a été mise en place par DBT sur le parking Cora de Haguenau.

La région est active sur la majorité des fondamentaux en matière de mobilité électrique :

Aides à l’achat pour les particuliers et entreprises,
Collaboration avec les constructeurs comme Renault et maintenant Nissan pour la promotion de la mobilité électrique,
Projet de développement de l’infrastructure de recharge rapide « Alsace Corridor Energétique »

L’Aide Régionale à l’achat de VE

Cette aide régionale, plafonnée à 5000 €, est destinée aux 500 premiers acquéreurs de VE du territoire, qu’ils soient particuliers ou professionnels et vient compléter le bonus écologique versé par l’Etat ou l’aide spécifique accordée par l’ADEME, pouvant ainsi porter à 10.000 € les aides à l’acquisition.

L’Alsace a destiné 90.000 € de sa nouvelle enveloppe budgétaire à ce financement et a ainsi soutenue 18 nouvelles acquisitions pour 8 particuliers, 8 TPE, une ville (Blotzheim) et une association de Mulhouse.

Depuis sa mise en place, ce sont 95 véhicules de différentes marques qui ont déjà fait l’objet d’aides régionales au profit de 40 particuliers, 46 TPE, 2 associations et 7 collectivités territoriales.

Les projets Alsace « Corridor Energétique » et CROME

En amont du projet Alsace Corridor Energétique, la Région avait lancé un appel à manifestation d’intérêt sur le thème de la mobilité électrique, visant à promouvoir de nouveaux usages, plus « collectifs » du VE.

Les entreprises Cora, Nissan, EDF et SODETREL se sont groupées pour présenter leur projet de maillage du territoire avec des bornes de recharges rapides.

Ainsi, la première borne de charge rapide a été installée il y a quelques jours sur le parking du magasin Cora de Haguenau et cinq autres hypermarchés Cora seront équipés en points de charge rapides et classiques très prochainement. Pour le client, l’utilisation des bornes sera gratuite dans un premier temps.

De par la répartition des parkings Cora retenus sur le territoire, le maillage obtenu permettra de rassurer le conducteur qui pourra se déplacer en toute sérénité. Rappelons tout de même que ces bornes de 43 kW permettent de recharger 80 % de la batterie en une vingtaine de minutes.

La région participe à hauteur de 61.500€ dans ce projet, dont 46.500€ seront dédiés à l’investissement et 15.000€ aux frais de fonctionnement.

Les bornes de charge rapide DBT sont fournies par Nissan, l’adaptation au courant alternatif par Renault et le système de communication et de supervision par EDF et SODETREL. Cora réalisera les travaux d’installation et l’acquisition des bornes de charge normale.

Une interface de communication entre la borne et le véhicule permettra de superviser l’installation, de gérer sa maintenance, d’informer les utilisateurs de sa disponibilité et, à terme, de réserver un créneau de charge, de facturer et de payer la prestation.

Dans le cadre du projet transfrontalier CROME, expérimentation entre l’Alsace et le Pays de Bade visant à démontrer que la mobilité électrique peut être opérationnelle avec divers fournisseurs d’énergie et constructeurs automobiles, les utilisateurs de VE allemands pourront aussi venir se connecter au réseau en place.

Partenariat avec Nissan West Europe

Après une première collaboration avec Renault, la Région se lance dans un projet avec Nissan pour promouvoir la mobilité électrique sur le territoire.

L’objectif du partenariat est multiple :

Promouvoir de manière commune le dispositif d’aide régionale à l’acquisition d’un véhicule électrique,
Engager le constructeur à commercialiser et livrer au moins 200 VE, en Alsace, d’ici la fin de l’année 2012,
Faire participer Nissan au fonctionnement du « Club des Utilisateurs de Véhicules Électriques », mis en place avant l’été 2012 par le pôle « Véhicule du Futur », à la demande de la Région,
Affecter à l’Alsace 6 des 40 bornes de charge rapide de véhicules électriques prévues pour la France par Nissan (400 en Europe), permettant ainsi de couvrir intégralement le territoire régional.

Publié par Laisser un commentaire

Des Opel Ampera pour Europcar en Belgique


Des Opel Ampera pour Europcar en Belgique

En Belgique, le constructeur Opel et le spécialiste de la location Europcar viennent de mettre en service 30 Opel Ampera. Première voiture électrique à autonomie prolongée du marché, l’Ampera est disponible depuis mars à Amsterdam, et depuis fin mai à Francfort (Allemagne) et à Bruxelles (Belgique).

Ce déploiement fait suite à un accord signé entre les deux parties en juillet 2011 (voir actu précédente).

Pour accompagner cet effort commun de promotion de la mobilité électrique, Opel et Europcar ont développé un plan de communication conjoint en Allemagne comprenant de la visibilité dans les aéroports, une campagne sur les réseaux sociaux et des affiches dans les agences Europcar.

« Nous sommes très heureux de pouvoir proposer à nos clients l’Opel Ampera et de contribuer ainsi au déploiement des véhicules électriques. Grâce à son pack de batterie et son autonomie étendue, l’Ampera est parfaitement adaptée à notre marché de la location de voitures courte durée. Ce partenariat illustre à nouveau notre volonté d’aider nos clients à consommer mieux et plus “vert” en leur donnant le choix », déclare Roland Keppler, Directeur-général du Groupe Europcar.

Dotée d’une autonomie électrique de 60 à 80 km, l’Ampera est alimentée par un pack batteries lithium de 16 kWh. Une fois l’énergie des batteries épuisée, un générateur thermique se met en route pour recharger les cellules et permettre de porter l’autonomie totale à plus de 500 km.

« L’Ampera a gagné de nombreux prix internationaux, dont celui de la Voiture de l’année 2012. L’Ampera n’est pas seulement plébiscitée par les médias, mais également par nos clients, et son intégration dans le réseau d’Europcar est une nouvelle preuve de la très bonne compatibilité de nos voitures électriques avec les besoins des flottes. » précise Enno Fuchs, Directeur de la e-mobilité d’Opel.

Selon le communiqué d’Opel, ce plan de déploiement pourrait être étendu à d’autres villes et d’autres pays en Europe dans le courant de l’année. A suivre…

Publié par Laisser un commentaire

Le roadster électrique Little TR joue les vedettes au Festival de Cannes


Le roadster électrique Little TR joue les vedettes au Festival de Cannes

A l’occasion du Festival de Cannes, le concept-car Little TR tente de voler la vedette à la Renault Twizy sur la Croisette.

Dévoilée lors du mondial de l’automobile 2008, la Little TR est un roadster bi-place 100 % électrique reprenant les lignes de l’automobile des années 60, hommage aux grands maîtres carrossiers italiens.

Homologuée dans la catégorie des quadricycles lourds, elle embarque deux moteurs électriques de 7.5 kw (4 roues motrices) lui permettant d’atteindre la barre des 100 km/h. Le véhicule est alimenté par un pack batteries lithium fer phosphate et le constructeur annonce 120 km d’autonomie.

A noter que, pour l’heure, ses caractéristiques restent provisoires et pourraient être amenées à évoluer.

« Si ce concept-car rencontre le succès auprès du public, nous pourrions le commercialiser au printemps prochain. Le prix du modèle de base devrait débuter à moins de 20.000 €. » nous explique Eric Gibert de Little Cars.

Publié par Laisser un commentaire

Un tour de France en scooter électrique


Un tour de France en scooter électrique

Du 1er au 30 juin 2012, Vianney Bureau, un jeune étudiant en école de commerce, effectuera un tour de France au guidon d’un scooter électrique. Avide de road trip en tout genre, il relève cette fois-ci le défi de sillonner la France sans aucune émission !

Sur un parcours de 3500 km, le jeune conducteur traversera 14 régions et fera même escale à Turin en Italie. Réalisant son périple sans assistance, il s’appliquera à vivre en autonomie la plus complète et devra trouver chaque jour un moyen de recharger la batterie de son deux-roues.

Partenaire principal de cette aventure, la marque Govecs fournira un scooter électrique GO ! S2.4, un modèle équivalent 50cc affichant une vitesse de pointe de 45 km/h.

Alimenté par des batteries lithium, il dispose de 80 km d’autonomie et réclamera environ deux recharges quotidiennes.

Publié par Laisser un commentaire

Tesla lancera sa berline électrique Model S le 22 juin


Tesla lancera sa berline électrique Model S le 22 juin

Le constructeur californien de voitures électriques Tesla Motors a annoncé en début de semaine le lancement de sa berline de luxe électrique Model S le 22 juin avec une légère avance sur le calendrier initialement prévu.

Tesla fêtera dignement l’évènement avec des convives triés sur le volet dans son usine de Frémont, en Californie. A cette occasion, plusieurs clients pourront repartir avec les premiers exemplaires du Model S.

« En 2006, notre objectif était de bâtir une voiture de sport électrique et de réduire notre dépendance au pétrole, explique Elon Musk, directeur général, dans un communiqué. Amener sur le marché la Model S fait partie de ce plan et représente la transition de Tesla vers le statut de constructeur automobile grand public ».

Affichant une vitesse de pointe de 176 à 200 km/h selon les versions, le Model S est proposé avec différentes capacités batteries (40, 60 et 85 kWh) permettant de porter l’autonomie jusqu’à 480 km/h. Aux USA, son prix de vente, hors aides gouvernementales, débute à 57.400 $.

Il faudra néanmoins attendre 2013 pour voir arriver le Model S en Europe avec un prix de départ aux alentours de 50.000 €.