Publié par Laisser un commentaire

BMW révèlera le concept hybride rechargeable X5 eDrive à Francfort


BMW révèlera le concept hybride rechargeable X5 eDrive à Francfort

Après le surprenant concept ActiveTourer, BMW poursuit ses recherches sur la technologie hybride rechargeable et annonce la présentation du concept X5 eDrive à Francfort.

Basé sur la troisième génération du SUV X5, dont la commercialisation est prévue en novembre, le Concept BMW X5 eDrive combine un moteur 4 cylindres biturbo à un moteur électrique de 70 kW. Pour l’heure, le constructeur n’indique pas la puissance du moteur thermique mais revendique un 0 à 100 km/h abattu en moins de 7 secondes.

Capable d’opérer jusqu’à 120 km/h, le mode électrique revendique 30 km d’autonomie. En cycle mixte, la consommation est annoncée à 3.8 l/100 km et les émissions de CO2 à moins de 90 g/ km.

Le nouveau concept BMW X5 eDrive sera révélé dans moins de trois semaines à Francfort. Pour l’instant, nous ne savons pas s’il aboutira vers un modèle de série…

Publié par Laisser un commentaire

Chine – Tesla contraint de se renommer Tuosule


Chine – Tesla contraint de se renommer Tuosule

En Chine, le constructeur Californien Tesla Motors est contraint de nom et s’appellera désormais Tuosule. Loin d’être volontaire, ce changement résulte d’un problème de droit puisqu’un petit malin a déposé le nom de la marque avant le constructeur.

Zhan Baosheng, un habitant chinois, avait déposé le nom Tesla en Chine en 2006 et réclame 32 millions de dollars à la marque américaine pour céder le nom de l’entreprise. Aucun terrain d’entente n’ayant pu être trouvé, Tesla a donc choisi de changer de nom en Chine : il s’appellera désormais Tuosule, soit la traduction dialectique de Tesla en Chinois.

Pour autant le constructeur espère que ce changement ne sera que provisoire et ne compte pas abandonner sa lutte pour retrouver son nom, d’autant que le fameux Mr Baosheng ne compte pas l’utiliser…

Le constructeur américain n’est pas le premier à faire les frais de cette pratique appelée « brand squatting ». En 2012, le géant Apple avait du payer 60 millions de dollars pour utiliser la marque iPad sur le territoire chinois. De quoi donner des idées à de nombreux opportunistes…

Publié par Laisser un commentaire

Land Rover dévoile son Range Rover hybride – Commercialisation prévue en 2014


Land Rover dévoile son Range Rover hybride – Commercialisation prévue en 2014

Annoncée depuis près d’un an, la version hybride diesel du Range Rover sera lancée début 2014 et présentée par Land Rover en première mondiale lors du salon de l’automobile de Francfort en septembre.

Diesel-électrique, le système hybride combine un moteur 3.0 l TDV6 à un moteur électrique de 35 kW et 170 Nm. Le tout est piloté par une transmission automatique à 8 rapports et développe jusqu’à 340 ch de puissance et 700 Nm de couple.

Alimenté par une batterie lithium-ion, le bloc électrique est capable de fonctionner seul jusqu’à 48 km/h et le constructeur annonce une autonomie d’environ 1.6 km.

6.4 litres aux 100 km

En termes de performances, Land Rover annonce un 0 à 100 km/h abattu en 6.9 secondes et une vitesse de pointe de 218 km/h. Sur le plan environnemental, la consommation moyenne s’élève à 6.4 l/100 km et les émissions de CO2 à 169 g/km, soit 26 % de moins qu’un Range Rover classique. Une baisse de CO2 malheureusement insuffisante pour permettre à ce Range Rover hybride de s’exonérer d’un malus écologique de 1.500 € en France.

Au-delà de la version classique, le Range Rover hybride sera également décliné dans une version Sport. Celle-ci sera animée par le même système de propulsion mais affichera des performances légèrement supérieures (225 km/h de vitesse max et 0-100 km/h en 6.7 s).

Un road-trip de 16.000 km pour faire valoir sa technologie

Et pour faire valoir les capacités de sa nouvelle technologie, Land Rover a lancé trois exemplaires de son nouveau modèle hybride dans un road-trip de 16.000 km reliant Solihull, en Angleterre, à Mumbai, en Inde, ou se trouve le siège du propriétaire de la marque, Tata Motors.

L’expédition « Route de la soie 2013 » menée avec le nouveau Range Rover Hybrid traversera la France, la Belgique, l’Allemagne, la Pologne, l’Ukraine, la Russie, l’Ouzbékistan, le Kirghizstan, la Chine et l’Inde. L’expédition comportera 10 étapes et les véhicules Range Rover Hybride seront conduits par des équipes d’ingénieurs de développement Land Rover et des invités de la presse.

L’arrivée des véhicules est prévue pour le 15 octobre.

Arrivée en concessions début 2014

Les deux versions du Range Rover hybride arriveront en concessions début 2014 et les commandes seront officiellement ouvertes en septembre à l’occasion du salon de l’automobile de Francfort.

Pour l’heure, Land Rover ne précise pas le prix des véhicules…

Publié par Laisser un commentaire

Opel Monza Concept – L’électrique à prolongateur d’autonomie GNV sera révélé à Francfort


Opel Monza Concept – L’électrique à prolongateur d’autonomie GNV sera révélé à Francfort

Spécialiste des range-extender avec l’Ampera, Opel présentera à Francfort le concept Monza qui associera sa motorisation électrique à un prolongateur d’autonomie fonctionnant au gaz naturel (GNV).

Evolution du système Voltec embarqué à bord de l’Opel Ampera et de la Chevrolet Volt, le prolongateur d’autonomie qui équipe le concept Monza repose sur un moteur trois cylindres 1.0 turbo SIDI de nouvelle génération alimenté par du gaz naturel. Pour le constructeur, l’usage de cette nouvelle source d’énergie permet d’améliorer les performances écologiques de la voiture par rapport à des systèmes essence.

« L’Opel de demain »

Selon Dr Karl-Thomas Neumann, PDG d’Ope, le concept Monza représente « l’Opel de demain et préfigure les futures orientations de la marque en termes de design mais aussi « d’efficacité et de connectivité entre le conducteur et la communauté internet ».

Pour l’heure, le constructeur reste discret quant aux caractéristiques détaillées du véhicule que nous ne manquerons pas de découvrir le 10 septembre à Francfort lors de la présentation officielle du concept…

L’Opel Monza en vidéo

Publié par Laisser un commentaire

Mercedes annonce la S500 plug-in-hybrid pour 2014


Mercedes annonce la S500 plug-in-hybrid pour 2014

Déjà proposée dans deux versions hybrides, la Mercedes Classe S sera déclinée dès 2014 dans une variante hybride rechargeable qui sera présentée en première mondiale dans quelques semaines à Francfort.

Issue d’un premier concept dévoilé il y a 4 ans à Francfort (voir news précédente), cette Mercedes Classe S500 Plug-in-Hybrid sera animée par un V6 3.0 l de 333 ch (245 kW) couplé à un moteur électrique de 109 ch (80 kW). Par cette combinaison, le véhicule sera capable d’atteindre la vitesse maximale de 250 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes.

30 km d’autonomie

Logée sous le plancher du coffre, la batterie est de technologie lithium-ion. Le constructeur n’indique pas encore sa capacité énergétique mais revendique une autonomie « zéro-emissions » de l’ordre de 30 km.

En termes de fonctionnement, la S 500 plug-in-hybrid proposera 4 modes d’utilisation, globalement semblables aux modèles déjà disponibles sur le marché (Opel Ampera…) :

« Hybrid » où les deux motorisations travaillent de concert pour mouvoir le véhicule
« E-Mode » pour un fonctionnement 100 % électrique
« E-Save » qui permettra de conserver la capacité énergétique de la batterie pour une utilisation ultérieure
« Charge » pour activer la charge de la batterie lors de la conduite (bien évidemment, celle-ci peut se recharger via une prise de courant).

En mode de fonctionnement classique, Mercedes annonce une consommation moyenne de 3 l/100 km et des émissions de CO2 d’environ 69 g/km.

Commercialisation en 2014

Présentée en première mondiale à Francfort en septembre, la Mercedes S500 Plug-in-hybrid sera commercialisée dès 2014. Pour l’heure, son prix n’a pas été annoncé…

Publié par Laisser un commentaire

Navette électrique sans chauffeur – Induct livre sa première Navia à Singapour


Navette électrique sans chauffeur – Induct livre sa première Navia à Singapour

Induct, société française spécialisée dans les solutions de mobilité, vient d’annoncer la livraison de la première navette électrique sans chauffeur en Asie dans le cadre d’un partenariat conclut avec l’Université de Technologie Nanyang (NTU) de Singapour et JTC’S Cleantech One.

Capable de transporter 8 passagers, la navette électrique Navia fonctionne jusqu’à 20 km/h et se déplace sans chauffeur grâce à un système de capteurs qui évalue, calcule et analyse en permanence le positionnement du véhicule selon un trajet prédéfini.

Pour Induct, qui a déjà réalisé des essais grandeur nature à Lyon et au Luxembourg, ce nouveau partenariat vise à poursuivre le développement et l’optimisation de sa navette. A Singapour, les travaux chercheront notamment à étudier de nouvelles techniques de charge comme l’induction, la charge rapide ou les super condensateurs qui pourraient par la suite équiper le véhicule.

Le second objectif est de pouvoir obtenir l’homologation de la Navia auprès du gouvernement afin de pouvoir opérer sur les routes Singapouriennes. La navette sera ainsi expérimentée sur un trajet prédéfini entre le bâtiment de Clean Tech one et le campus universitaire NTU.

« NTU se présente comme une opportunité unique pour Induct, tant comme plateforme d’essai que dans la perspective d’expertise en économie d’énergie » précise Pierre Lefèvre, PDG d’Induct, qui voit en Singapour un « lieu idéal pour se développer technologiquement et économiquement »

Publié par Laisser un commentaire

Sportive hybride – Honda révèle la NSX Concept-GT


Sportive hybride – Honda révèle la NSX Concept-GT

Tandis que la version de série ne sera pas commercialisée avant 2015, l’Honda NSX se prépare pour la compétition et vient d’être révélée dans une déclinaison sport baptisée Honda NSX Concept-GT.

Présentée le 15 août dernier sur le circuit de Suzuka, au Japon, la Honda NSX GT sera engagée sur la saison 2014 du championnat de voitures de tourisme japonais dans la catégorie GT500.

Sur le plan technique, cette NSX de compétition est équipée d’un moteur essence 4 cylindres de 2.0, logé en position arrière, associé à un système hybride dont les caractéristiques n’ont pas encore été révélées par le constructeur.

En attendant d’en savoir plus, retrouvez ci-dessous une vidéo de présentation réalisée par Auto-Moto :

Publié par Laisser un commentaire

Essai Lexus IS 300h – L’hybride premium à la sauce nippone


Essai Lexus IS 300h – L’hybride premium à la sauce nippone

Le groupe Toyota poursuit le développement de sa gamme hybride et adapte sa technologie essence-électrique à la nouvelle Lexus IS, disponible en France depuis le mois de juin. Pour le constructeur, l’arrivée de cette déclinaison hybride, boostée par un bonus écologique de 4.000 €, vise surtout à populariser le véhicule sur le Vieux-Continent et à venir concurrencer les modèles premium allemand.

Pour cette troisième génération de l’IS, dérivée du concept LF-CC, Lexus cherche donc à se différencier de l’offre concurrente en apportant une version hybride, l’IS 300h, combinant un moteur quatre cylindres essence 2.5 litres de 181 ch à un moteur électrique de 143 ch. Au total, le système développe jusqu’à 223 ch de puissance et annonce un 0 à 100 km/h abattu en 8,3 s.

Logées sous le plancher du coffre, les batteries Ni-Mh assurent une bonne répartition des masses tout en conservant un volume de chargement généreux de 450L, soit seulement 30 litres de moins que la version thermique.

Pour ceux qui souhaitent davantage de sensations, l’IS 300h peut se décliner dans une version F Sport qui, outre un design et un intérieur spécifique, permet au conducteur de choisir le réglage ‘Sport S+’. Attention néanmoins, les émissions de CO2 de cette Lexus IS 300h Sport passent à 109g/km dans cette configuration contre 99 g/km pour l’IS 300h de base.

Performances et consommation

Concernant la consommation, les 4.3 l/100 km annoncés sur la fiche technique du constructeur dépendront évidemment du style de conduite. Comme sur les autres modèles hybrides du groupe Toyota, il faudra donc avoir le pied léger pour parvenir à une consommation optimale.

De manière générale et durant notre court essai, nous avons constaté une consommation oscillant entre 5 et 7 l/100 km. Au-delà du style de conduite, il faut savoir que l’IS300h propose de nombreux réglages influant sur les performances et la consommation. Le conducteur peut ainsi choisir de rouler en mode « Eco » pour une consommation plus sobre ou en mode « Sport » voire « Sport + » pour des performances plus dynamiques.

En mode électrique, l’IS300h peut se mouvoir jusqu’à 65 km/h et le constructeur annonce jusqu’à 3 km d’autonomie. Et pour ceux que le silence de l’électrique perturbe, Lexus a doté son IS d’un générateur de son imitant une motorisation thermique via les enceintes. Une option évidemment (et heureusement) désactivable à tout moment…

Les tarifs – A partir de 34.110 € bonus déduit

Grâce à ses 99 g/CO2/km, la Lexus IS 300h est proposée à un tarif débutant à partir de 34.110 euros une fois le bonus écologique déduit, soit un prix équivalent à celui de ses principales rivales allemandes : BMW Série 3, Audi A4, Mercedes Classe C. Pour la version F-Sport, comptez à partir de 38.700 € bonus écologique déduit.

Grâce au bonus écologique, la version hybride s’avère même plus abordable que l’IS250, la version purement thermique de Lexus, qui se trouve pénalisée par un malus de 6.000 €.
Le véhicule peut également être proposé en location longue durée à partir de 399 €/mois après un premier loyer majoré de 5.400 € bonus déduit.

Des coûts de possession « imbattables »

Pour « enfoncer le clou », le constructeur insiste sur le coût de possession imbattable de sa technologie hybride et annonce que l’absence d’entretien ou de remplacement de certaines pièces permet au propriétaire d’une IS 300h d’économiser quelque « 1.500 euros pour 100.000 km » par rapport à un véhicule conventionnel…

De même, Lexus met en avant l’influence positive du système hybride sur l’usure des freins et des pneus et revendique « une économie équivalente à environ 1.250 € par rapport à ses rivales diesel 2.0 litres ».

A rappeler enfin, pour les sociétés, que l’IS 300h est éxonérée de TVS pendant deux ans. Un avantage financier supplémentaire par rapport à l’offre allemande…

Pour conclure

Avec l’IS300h, Lexus fait le pari de l’hybride pour tenter une percée sur le segment très convoité des berlines Premium. Reste à savoir si les consommateurs choisiront de délaisser les traditionnelles marques allemandes pour s’orienter vers le modèle hybride du constructeur nippon…

En France, le constructeur vise 800 immatriculations pour 2013. Au moment de l’écriture de cet article et depuis le lancement du véhicule, en de juin, 187 immatriculations d’IS ont été enregistrées, dont 176 hybrides. A suivre…

Publié par Laisser un commentaire

Toyota annonce un stand 100 % hybride à Francfort !


Toyota annonce un stand 100 % hybride à Francfort !

A quelques semaines de l’ouverture du très attendu salon de l’automobile de Francfort, Toyota lève le voile sur son stand qui sera entièrement dédié à l’hybride et aux nouvelles technologies.

Un moyen pour le constructeur d’asseoir son leadership dans le domaine du « full-hybrid », un segment de plus en plus convoité par les autres constructeurs.

23 modèles et 16 ans d’engagement dans l’hybride

Pionnier de l’hybride, Toyota a commercialisé son premier modèle il y a maintenant 16 ans et l’offre du constructeur se compose désormais de 23 modèles proposés dans 80 pays.

A fin juillet 2013, les marques Toyota et Lexus « ont dépassé 5.5 millions d’unités » souligne le constructeur dans son communiqué de presse, indiquant que cette flotte mondiale a permis d’économiser « environ 12 milliards de litres de carburant et 34 millions de tonnes d’émissions de CO2 par rapport à des véhicules conventionnels ».

D’ici fin 2015, le constructeur prévoit le lancement de 16 nouveaux modèles hybrides, nouveaux ou restylés, dans le monde…

Toyota Hybrid-R – Une Yaris survoltée !

Star du stand Toyota à Francfort, le concept Hybrid-R annoncé il y a quelques jours se révèle un peu plus : ce sera une Yaris hybride survitaminée.

Sous le capot, cette Yaris Hybrid-R associera un moteur 1.6 l à deux puissants moteurs électriques dont les détails techniques n’ont pas encore été révélés.

Comme pour la Toyota TS030 du championnat du monde d’endurance, la Yaris Hybrid-R sera équipée d’un système de récupération d’énergie au freinage reposant sur un supercondensateur.

L’hydrogène en approche

A défaut de croire aux véhicules « full-electric », Toyota mise sur la pile à combustible et présentera à Francfort ses dernières avancées sur cette technologie. Le constructeur prévoit la commercialisation d’un premier véhicule de série en 2015…

Pour en savoir plus sur les ambitions du constructeur, rendez-vous le 10 septembre à Francfort…

Publié par Laisser un commentaire

200 bus hybrides Volvo pour la ville de Bogota


200 bus hybrides Volvo pour la ville de Bogota

En Colombie, la ville de Bogota semble prendre un virage résolument vert. Après l’acquisition de bus et taxis électriques au constructeur chinois BYD, la capitale colombienne vient de passer commande de 200 bus hybrides à la division Amérique Latine de Volvo.

Les deux acheteurs de ces bus sont Consorcio Express et GMovil qui exploiteront respectivement 156 et 44 véhicules sur le réseau TransMilémio. L’accord inclut également 12 ans de garantie sur le pack batteries et 5 ans de maintenance. Les véhicules seront directement fabriqués au sein de l’usine Volvo de Curitiba, au Brésil, tandis que l’assemblage final sera réalisé en Colombie.

« Avec cette acquisition, la ville de Bogota entre définitivement dans l’ère de l’électro-mobilité et franchit une étape majeure pour l’adoption de moyens de transport durables, tant d’un point de vue économique qu’environnemental » commente Luis Carlos Pimenta, Président de Volvo Amérique Latine.

Premières livraisons en décembre 2013

Les premiers bus hybrides Volvo devraient arriver à Bogota en décembre 2013. Ils permettront aux deux opérateurs d’étendre le réseau de transport et de créer de nouvelles lignes.

Sur le plan environnemental, les bus hybrides Volvo consomment jusqu’à 39 % de carburant en moins et émettent jusqu’à 39 % de CO2 en moins par rapport à un bus diesel conventionnel. Pour les oxydes d’azote (Nox), la diminution peut atteindre jusqu’à 50 %.
A moins de 20 km/h et selon la capacité restante, le bus est capable de rouler en mode « zéro émission ».