Publié par Laisser un commentaire

Renault – Le Kangoo ZE récompensé par un prix européen de la mobilité durable


Renault – Le Kangoo ZE récompensé par un prix européen de la mobilité durable

Le Magazine Allemand « Transport » vient de remettre à Renault Kangoo Z.E le prix européen de la mobilité durable dans la catégorie des transports de moins de 6,5 tonnes. C’est la première fois qu’un véhicule 100% électrique remporte cette récompense bisannuelle. Celle-ci a été décernée par un jury de 7 personnes issues d’associations et institutions allemandes du monde de l’automobile.

L’évaluation du véhicule primé repose sur trois critères : économique (30%), écologique (40%) et de responsabilité sociale (30%).

Proposé à partir de 14.000 € HT bonus déduit et hors batteries, le Kangoo ZE a su séduire les professionnels. En France, il s’octroie plus de 80 % du marché des utilitaires électriques avec quelques 3.500 exemplaires écoulés depuis le début de l’année (janvier à octobre).

Publié par Laisser un commentaire

Formule E – L’écurie indienne Mahindra Racing rejoint le championnat


Formule E – L’écurie indienne Mahindra Racing rejoint le championnat

L’écurie indienne Mahindra Racing sera engagée en 2014/2015 dans le premier Championnat de Formule E, disputé par des monoplaces 100% électriques..

Déjà présent en Championnat du monde de moto, le groupe industriel Mahindra produit des véhicules utilitaires et des véhicules électriques à travers sa filiale Mahindra Reva.

« Nous sommes convaincus que la Formule E sera une excellente vitrine pour notre technologie électrique », explique Anand Mahindra, le président et directeur général du Groupe Mahindra, dans ce communiqué. « Nous avons de l’expertise dans l’électronique, la construction automobile, la communication, et nous assistons déjà à la fusion de plusieurs technologies dans nos voitures électriques. La course accélèrera cette tendance en favorisant la prise de conscience dans le monde entier ».

M. Mahindra. Mahindra Racing est la 8e écurie engagée, avec la française e.DAMS, la japonaise Super Aguri, l’allemande ABT Sportsline -qui bénéficie du soutien officiel d’Audi- les américaines venues du championnat de monoplaces Indycar Dragon Racing et Andretti Autosport, la chinoise China Racing et la britannique Drayson Racing, déjà vue en endurance.

Publié par Laisser un commentaire

Le Mitsubishi Outlander Electric + obtient 5 étoiles aux tests Euro NCAP


Le Mitsubishi Outlander Electric + obtient 5 étoiles aux tests Euro NCAP

L’Outlander Electric +, version hybride rechargeable du Mitsubishi Outlander, vient de passer avec succès les crash-tests Euro NCAP en décrochant 5 étoiles, la note maximale.

Attribuées dans plusieurs catégories, les notes d’Euro NCAP sont définies après plusieurs crash-tests dont notamment une collision frontale à 64 km/h ou un choc latéral…

Les résultats obtenus par le Mitsubishi Outlander Electric + figurent ci-dessous :

Protection des occupants adultes : 88 %
Protection des occupants enfants : 84 %
Protection des piétons : 64 %
Aide à la sécurité : 81 %

En France le 21 mars 2014

Déjà commercialisé au Japon, l’Outlander Electric + sera officiellement lancé en France le 21 mars 2014.

Pour l’Europe, le constructeur aurait déjà reçu 12.000 commandes pour ce modèle hybride rechargeable depuis septembre 2013. Les Pays-Bas se classent en tête du carnet de commandes du constructeur avec une centaine de nouvelles commandes chaque semaine…

Publié par Laisser un commentaire

Intéropérabilité – Les premiers enseignements du projet CROME présentés à EVS 27


Intéropérabilité – Les premiers enseignements du projet CROME présentés à EVS 27

Démontrer que la mobilité électrique est une réalité d’aujourd’hui se jouant des frontières grâce à une interopérabilité matérielle et logicielle, tel est le principal objectif du projet franco-allemand CROss-border Mobility for Evs (CROME).

Un utilisateur de VE doit pouvoir se charger sur n’importe quelle borne CROME de chaque côté de la frontière quelque soit son VE ou son fournisseur de service de charge.

Réunis lors d’EVS 27 à Barcelone, les différents partenaires ont pu dresser les premiers enseignements de cette expérimentation internationale financée par l’ADEME et le gouvernement allemand. En marge des interventions, nous avons pu nous entretenir avec Patrick Gagnol, Chef de projet CROME au sein de la Direction Mobilité Electrique du Groupe EDF, qui a pu nous détailler les résultats du projet.

50 bornes déployées entre la France et l’Allemagne

Le réseau CROME se compose au total de 50 bornes de recharge déployées entre la région Alsace, en France, et la région de Bade-Wurtemberg, en Allemagne.

En Allemagne, les bornes sont gérées par le fournisseur d’énergie EnBW et le réseau se constitue de 25 bornes 22 kVA et d’une borne rapide. Côté français, 21 bornes 22 kVA ainsi que 7 bornes rapides, issues du corridor énergétique mis en place par Cora, Nissan et EDF, sont intégrées au réseau CROME. Celles-ci sont gérées par Sodetrel, une filiale du groupe EDF.

Interopérabilité matérielle – Prises type 2 + Type 3

Sur le plan matériel, l’ensemble des bornes CROME intègre des connecteurs type 2 et type 3 ainsi qu’une prise domestique type E/F. Un moyen d’assurer une compatibilité avec l’ensemble des véhicules du marché.

CROME a également été l’occasion pour les partenaires de compléter la norme IEC 61861. « Il y avait des ‘trous dans la raquette’ et nous avons travaillé avec les constructeurs (Porsche, Renault, PSA, Daimler etc…) pour compléter les spécifications de la norme et assurer que l’ensemble des VE du marché soient compatibles » nous explique Partick Gagnol.

Un système de « Roaming » multi-opérateurs

Si l’interopérabilité matérielle type 2 / type 3 s’est en fait révélée moins difficile à établir que prévu, la mise en œuvre d’un système de « roaming » multi-opérateurs a été l’un des grands défis du projet CROME. Objectif : créer une interface interopérable permettant aux différents opérateurs de « dialoguer » entre eux en toute transparence vis-à-vis de l’usager. EDF a ainsi développé et expérimenté, en partenariat avec Bosch et EnBW, une plateforme commune permettant un « dialogue » entre les différents opérateurs.

Comment ça marche ?

Si le terme « roaming » peut paraître compliqué, son fonctionnement se révèle plus simple dans la réalité et se calque sur les interfaces multiopérateurs déjà en place dans la téléphonie mobile.

« Lorsque l’utilisateur se présente à la borne, il utilise sa carte d’accès sans contact pour s’identifier. S’il est reconnu par l’opérateur, la charge s’enclenche. Dans le cas contraire, l’opérateur va envoyer une requête à la plateforme de « roaming » qui va l’adresser aux différents opérateurs qui y participent. Si l’un des opérateurs identifie le client, l’autorisation de charge est donnée » nous explique Patrick Gagnol.

« En fin de charge, toutes les données (temps de charge, énergie etc…) sont comptabilisées et envoyées vers l’opérateur qui héberge le client pour, le cas échéant, organiser la compensation financière en fonction du tarif appliqué ».

Pour l’utilisateur, le système est totalement transparent et lui permet, avec une seule et même carte, d’accéder à l’ensemble des bornes du réseau CROME quel que soit l’opérateur.

Compatibilité Kiwhi Pass et Hubject

Au-delà des partenaires du projet, CROME a également assuré une compatibilité avec d’autres protocoles comme la carte prépayée Kiwhi Pass ou le système allemand Hubject.

« Si une collectivité territoriale, maître d’ouvrage, nous le demandait, nous pourrions même intégrer des cartes sans contact (RFID)utilisées pour le transport public » nous indique P. Gagnol.

Application Smartphone

L’interopérabilité se joue également dans la localisation et l’usager peut accéder à une application « smartphone », développée par Sodetrel, pour localiser l’ensemble des bornes des différents opérateurs du réseau CROME ainsi que leur disponibilité.

« Si la fonction de réservation n’est pas encore disponible, elle reste à l’étude et constituera l’un des principaux axes de travail des prochains mois » nous précise Patrick Gagnol.

Un véritable réseau d’utilisateurs

Si d’autres expérimentations ont pu montrer un faible niveau d’utilisation des bornes de charge publiques, les bornes du réseau CROME sont largement plus utilisées et quelques 200 cartes d’accès ont déjà été délivrées par Sodetrel en Alsace.

« Ce qui est intéressant et unique, c’est que nous avons des utilisateurs professionnels (entreprises, collectivités…) mais aussi beaucoup de privés » nous explique Patrick Gagnol.

Il faut dire que les ventes de véhicules électriques en Alsace ont été boostées par l’opération du Conseil Régional qui avait doublé le montant du bonus écologique pour les 500 premiers acheteurs. Au total, plus de 800 véhicules électriques, dont 500 Zoé, circulent à ce jour dans la région.

De quoi permettre à EDF et à ses partenaires de réaliser des études plus approfondies sur l’usage de ces bornes. « Le premier retour démontre que les bornes de recharge sont utilisées. Sur 7 mois d’exploitation, nous avons enregistré près de 300 charges par mois sur les 10 bornes CROME implantées à Strasbourg » nous précise Patrick Gagnol.

Bornes 22 kVa – Un investissement pertinent

Pour EDF et ses partenaires, CROME a également permis de valider l’intérêt du déploiement de bornes 22 kVa autorisant une recharge semi-rapide.

« Avec l’arrivée de la Zoé, la plupart des charges sont réalisées au dessus de 5 ou 10 kVa. L’investissement en bornes 22 kVa s’avère donc pertinent » souligne Patrick Gagnol.

En termes de fonctionnement, ces bornes 22 kVa sont communicantes et permettent que les VE s’adaptent aux contraintes du réseau en modulant leur puissance. Cela est rendu possible grâce au « mode 3 » qui permet une communication entre la voiture et l’infrastructure.

Par ailleurs, si la borne possède deux points de charge 22 kVA, la puissance cumulée sera aussi régulée pour rester en dessous de la tarification bleue (36 kva). Un moyen pour l’opérateur de limiter le coût de raccordement et le montant de l’abonnement électrique…

Expérimentation jusqu’à fin 2014

Le projet CROME doit se poursuivre jusqu’à fin 2014 et les prochains mois seront dédiés à l’étude du comportement de charge des différents utilisateurs professionnels et privés et à leur perception de l’usage des VE. « L’objectif sera également d’étendre le réseau, notamment en Moselle » nous précise P. Gagnol.

Au terme de l’expérimentation, les infrastructures de charge entreront dans une phase d’exploitation « normale ». « Les villes vont passer des appels d’offres ou des contrats d’exploitation. Les exploitants devront vraisemblablement alors se plier à cette règle interopérabilité. D’ici là on espère qu’Hubject en Allemagne et GIREVE en France seront en route » nous précise Patrick Gagnol.

Un modèle pour d’autres territoires

Sur un marché où les « business model » restent encore en construction, les enseignements de CROME servent les projets de déploiements d’autres territoires.

« C’est notamment le cas de la région Nord Pas de Calais qui ambitionne de déployer 2.500 points de charge interopérables. Les spécifications « ouvertes » et enseignements de CROME ont permis d’enrichir l’élaboration de leur cahier des charges en vue des futurs appels d’offres publics » nous explique Patrick Gagnol.

Publié par Laisser un commentaire

Marne-la-Vallée – L’agglomération Val Maubuée s’engage dans le déploiement de bornes de recharge


Marne-la-Vallée – L’agglomération Val Maubuée s’engage dans le déploiement de bornes de recharge

Réunie en conseil communautaire le 26 novembre dernier, la Communauté d’agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée a validé la mise en place d’un réseau d’infrastructures de recharge sur son territoire.

Au total 42 bornes représentant 80 points de charge classiques et 4 points de charge rapides seront installées sur le territoire d’ici 2015.

Ce projet est le fruit d’une coopération des communautés d’agglomération de Marne-la- Vallée / Val Maubuée, de Marne-et-Gondoire, du SAN du Val d’Europe ainsi qu’EPAMARNE. Au total, sur l’ensemble de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, 256 points de recharge électrique sont prévus.

Prévue entre 2014 et 2015, l’implantation de ces bornes de recharge doit contribuer à la création d’une plateforme d’éco-mobilité sur le territoire…

Publié par Laisser un commentaire

TUM CREATE EVA – Un taxi électrique au salon de Tokyo


TUM CREATE EVA – Un taxi électrique au salon de Tokyo

Au salon de Tokyo, la société singapourienne TUM CREATE vient de révéler un concept de taxi électrique spécialement adapté aux climats tropicaux.

Fruit d’une collaboration entre l’Université Technique de Munich, en Allemagne et l’Université Technologique de Nanyang, à Singapour, le taxi électrique EVA est animé par un moteur électrique de 60 kW et 223 Nm et alimenté par une batterie lithium-ion de 50 kWh.

En termes de performances, le constructeur annonce une vitesse de pointe de 111 km/h et des accélérations de 0 à 100 km/h en 10 secondes. Selon le cycle normalisé américain, l’autonomie est annoncée à 330 km.

Un système de double charge rapide

Et comme les taxis de doivent pas rester immobilisés trop longtemps lors de la charge, les ingénieurs de TUM CREATE ont mis au point un système de double charge rapide. Deux connecteurs rapides sont ainsi logés sur la face avant du véhicule et permettent de récupérer 200 km d’autonomie en seulement 15 minutes.

L’un des principaux défis des équipes de TUM CREATE a été d’optimiser cette double charge du pack batterie notamment en termes de gestion de thermique pour éviter tout risque de surchauffe.

Si la commercialisation de ce taxi électrique n’est pas encore prévue, il tend à proposer une solution pertinente et adaptée aux usages dans des métropoles de plus en plus polluées.

« A Singapour, les taxis ne représentent que 3% des véhicules en circulation mais totalisent 15 % de l’ensemble des trajets effectués. En moyenne, ils parcourent 500 km par jour » précise l’un des concepteurs du taxi électrique.

Publié par Laisser un commentaire

Berlin testera des bus électriques chargés par induction en 2014


Berlin testera des bus électriques chargés par induction en 2014

En Allemagne, la ville de Berlin testera plusieurs bus électriques rechargés par induction à compter de 2014.

Au total, huit bus électrique seront testés sur une ligne de la ville et le système de chargement, par induction, aura lieu à chaque extrémité de la ligne. Cette mise en service test d’une durée de 21 mois doit servir d’essai pour évaluer le bilan écologique, économique et social d’une telle solution. Cet essai sera aussi l’occasion de prouver la faisabilité technique de la solution inductive, de mettre en place un début d’infrastructure et de tester son intégration.

Baptisée Primove, la technologie de charge par induction a été développée par Primove et la chargement s’effectuera sous une tension de 600V et avec une puissance de 200 kW. Les batteries lithium-ion seront quant à elles capables d’emagasiner entre 60 et 90 kWh d’énergie.

Source : http://www.bulletins-electroniques.com

Publié par Laisser un commentaire

EVS 27 – Malaga, Indianapolis et les Iles de Goto récompensées par un e-visionary Award


EVS 27 – Malaga, Indianapolis et les Iles de Goto récompensées par un e-visionary Award

Malaga (Espagne), Indianapolis (USA) et les Iles de Goto (Japon) viennent d’être récompensées par un e-visionary Award. Décerné par la World Electric Vehicle Association (WEVA), ce prix vise à valoriser les initiatives de territoires pionniers pour le développement et la promotion de l’électro-mobilité.

Gregory Ballard, Maire d’Indianapolis, Francisco de la Torre Prados, Maire de Malaga, et Motoki Nakano, Député-Maire des Iles Goto, ont ainsi reçu leur prix lors de la cérémonie de clôture d’EVS 27 à Barcelone.

Indianapolis – De l’autopartage avec Bolloré en 2014

« Le Maire d’Indianapolis, Gregory Ballard, travaille sans relâche pour libérer Indianpolis, et le pays entier, de la dépendance au monopole pétrolier » a indiqué Brian Wynne, Président de l’association américaine EDTA, qui a remis le prix au Maire d’Indianapolis.

Outre le fait de vouloir convertir l’ensemble de sa flotte municipale aux énergies alternatives d’ici 2025, la ville d’Indianapolis a également conclu un accord avec le groupe français Bolloré pour lancer un service d’autopartage électrique dès 2014. Celui-ci devrait compter 500 voitures électriques et 1.200 points de charge répartis sur 200 stations.

Malaga et le projet Zem2All récompensés

Pour Malaga, l’e-visionnary Award vient notamment récompenser l’implication de la ville dans Zem2All, un projet pilote de 60 millions d’euros ayant pour objectif d’étudier l’impact de la voiture électrique sur la ville.

D’une durée de 4 ans, le programme Zem2All (« Zéro émission pour tous »), a ainsi mis à disposition 160 voitures électriques, des Mitsubishi i-MiEV, et déployé un réseau de plus de 200 bornes de charge dont une vingtaine à charge rapide.

Iles de Goto – Un véritable écosystème VE

Entre véhicules électriques et bornes de recharge, les iles japonaises de Goto sont parvenues à créer un véritable écosystème favorable à l’émergence de l’électro-mobilité.

A travers un programme baptisé EV&ITS, 140 véhicules électriques ont ainsi été déployés auxquels s’ajoute un réseau d’infrastructures de charge.

Publié par Laisser un commentaire

Autopartage & entreprise – VULOG récompensé par un Fleet Europe Award


Autopartage & entreprise – VULOG récompensé par un Fleet Europe Award

A l’occasion de la 7ème édition du Fleet Europe Forum, le 21 novembre dernier à Prague, VULOG a été récompensé par un Fleet Europe Award.

Destinés à récompenser les meilleures innovations du marché, les Fleet Europe Awards avaient nominé VULOG pour sa solution « High Value Corporate Car Sharing ». Au final, la PME azuréenne a remporté la 3ème place de ce prestigieux concours.

Issue de l’expérience acquise par VULOG dans l’autopartage public, la solution « High Value Corporate Car Sharing » permet de faciliter le déploiement d’un service d’autopartage en entreprise, notamment grâce à un écran tactile embarqué paramétrable.

« Le choix du jury des Fleet Europe Awards, constitué de représentants de l’industrie automobile, confirme la position leader de VULOG sur les technologies d’autopartage et souligne l’intérêt grandissant du secteur pour le développement de ce type de services en entreprise » précise la société dans son communiqué de presse.

Publié par Laisser un commentaire

Voxan présentera sa première moto électrique au Salon de la Moto de Paris


Voxan présentera sa première moto électrique au Salon de la Moto de Paris

Le 2 décembre, l’ouverture du salon de la moto de Paris marquera la renaissance de la marque emblématique Voxan qui présentera une nouvelle moto 100 % électrique.

Propriété du constructeur monégasque Venturi depuis 2010, Voxan fera donc son grand retour dans quelques jours à Paris avec la présentation d’une première moto électrique qui devrait préfigurer l’arrivée prochaine d’un modèle de série.

Si nous ne connaissons pas encore ses caractéristiques, on sait que cette Voxan électrique a été dessinée par le designer français Sacha Lakic qui a déjà travaillé sur les modèles électriques de Venturi mais également sur les anciens modèles thermiques de Voxan.

Fidèle à ses traditions, Venturi nous promet un modèle en « rupture » avec les codes usuels de la moto électrique. Rendez-vous d’ici quelques jours à Paris pour en savoir plus…