Publié par Laisser un commentaire

Recharge gratuite pour le personnel soignant avec MobilyGreen


Recharge gratuite pour le personnel soignant avec MobilyGreen

Il y a quelques jours, le président du groupe Renault, Jean-Dominique Senard, annonçait sur l’antenne de RTL, « réfléchir à prêter 300 Zoé pour le personnel médical, pour qu’il puisse se déplacer plus facilement ». Une proposition qui, si elle se concrétise, pourra être complétée avec celle de MobilyGreen. Basé près de Toulouse (31), à Montaigut-sur-Save, cet adhérent à l’Avem est installateur-conseil en infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables, mais aussi opérateur de mobilité. D’où la légitimité de sa proposition.

Recharge gratuite

« La direction de MobilyGreen a décidé d’octroyer la gratuité totale pour les recharges des véhicules électriques de toutes les personnes directement impliquées dans la lutte contre le Coronavirus Covid-19. C’est le moins que nous puissions faire en remerciement de leur dévouement sans limite », peut-on lire dans un communiqué diffusé hier. L’entreprise précise que tout le personnel soignant, sans exception, bénéficie de cette mesure, citant une liste non exhaustive : « médecins, infirmiers-ères, urgentistes, pompiers, etc. ».

20.000 points de recharge accessibles en France

MobilyGreen ajoute que « cette gratuité est effective depuis le 16 mars 2020 et durera jusqu’à la fin de la période de confinement ». Au total, ce sont plus de 20.000 points de recharge ouverts dans l’Hexagone qui deviennent ainsi gratuitement disponibles pour tout un secteur qui s’active sans relâche à combattre le coronavirus. « Cette gratuité concerne les recharges sur l’ensemble des bornes de tous les opérateurs français, accessibles grâce à la carte MobilyPass », assure l’adhérent à l’Avem.

Modalités

Pour bénéficier de cette gratuité pour la recharge des véhicules électriques, MobilyGreen a prévu un scénario sans stress, à exécuter « au plus tard dans les 30 jours suivant la fin de la période de confinement ». Il prévoit d’adresser à l’entreprise 5 documents : un justificatif permettant d’établir votre affiliation au personnel médical (carte professionnelle, attestation de l’employeur, etc.), une copie de votre carte nationale d’identité et de la carte grise de la voiture électrique utilisée pendant la période, le numéro de votre carte MobilyPass, un relevé d’identité bancaire afin d’effectuer le virement de remboursement. Envoie des justificatifs et renseignements complémentaires à support@mobilygreen.atlassian.net.

300+200

De son côté Renault a déjà fourni 200 Zoé à la Croix-Rouge suisse. Jean-Dominique Senard souhaite, par ces 2 actions en direction du personnel médical, placer son entreprise « dans un monde où la solidarité aura démontré sa force ». Comme beaucoup, il met en avant une suite possible à l’actuelle crise sanitaire : « un monde de plus grande bienveillance et de plus grande attention aux personnes [qui] va naître dans un capitalisme français et européen ».

Publié par Laisser un commentaire

Entreprises : Délai pour bénéficier des 6.000 euros de bonus


Entreprises : Délai pour bénéficier des 6.000 euros de bonus

Depuis le 1er janvier 2020, le bonus accordé aux professionnels pour l’achat d’une voiture particulière ou d’un utilitaire électrique est descendu de 6.000 à 3.000 euros, selon les dispositions du décret du 30 décembre 2019 relatif aux aides à l’acquisition ou à la location des véhicules propres.

Dérogation habituelle et…

Classiquement dans un tel cas de figure en France, une dérogation permettait de conserver la prime maximale pour les VE commandés en 2019 mais livrés en 2020, avant le 31 mars. Du fait du confinement, des retards étaient devenus incontournables dans les plannings de remise des clés pour nombre des véhicules concernés. Avec pour conséquence de ne plus pouvoir bénéficier des 6.000 euros du bonus gouvernemental. Le Conseil national des professions de l’automobile, qui représente en France la 5e branche économique avec 140.000 entreprises de proximité pour 500.000 emplois non délocalisables, a alerté sur cette situation, dès le 16 mars dernier, les services du ministère de la Transition écologique et solidaire.

…et nouveau report

Le CNPA a été entendu et un report a été accordé jusqu’au 14 juin 2020 inclus, signifié dans un courrier daté du 22 mars et adressé par la DGEC (direction générale de l’Energie et du Climat) qui dépend du ministère. Pour résumer, les entreprises qui ont commandé en 2019 une voiture particulière ou un utilitaire électrique léger bénéficieront toujours du bonus de 6.000 euros dès lors que la livraison et la facturation du véhicule seront effectuées avant le 15 juin prochain.

Commentaire du CNPA

« Le CNPA se félicite de ce report, qui constituait une demande forte des entreprises du commerce et des services de l’automobile. Celles-ci subissent depuis de le début de la crise sanitaire une chute d’activité sans précédent, avec des pertes économiques associées considérables. Il était ainsi nécessaire de prévoir un assouplissement de certaines dispositions réglementaires afin de rassurer les entreprises en cette période de crise et ne pas engendrer de coûts et des complexités supplémentaires », se réjouit l’organisme.