Extrait de la vidéo GeoPost

La Poste teste la livraison avec un drone

GeoPost

C’est plus exactement GeoPost, filiale express internationale du groupe la Poste, qui s’intéresse à la livraison de colis avec un drone. L’entreprise vient de dévoiler une vidéo qui atteste de son expérimentation menée en septembre dernier, dans le Var, sur le site du Centre d’études et d’essais pour modèles autonomes. Un paquet de 2 kg, encapsulé dans une boîte de 40 x 30 x 20 cm, a été confié à un de ces appareils munis de 6 rotors pour être transporté à 1.200 mètres. Comme le montre les images : tout s’est bien passé. Même si l’opération a été pilotée automatiquement depuis le poste de Ceema, depuis le décollage initial jusqu’à l’atterrissage au retour, un opérateur a pu vérifier en temps réel le bon déroulement du scénario.

Tests

En France, la législation ne permet pas aujourd’hui à un opérateur privé de décider la création d’un service régulier de livraison à travers le pays qui s’appuierait sur de tels engins. Ailleurs, Amazon a procédé à des tests similaires à travers le monde. Des pizzérias en ont fait de même. DHL a été le premier à obtenir d’un pays européen l’autorisation de mettre un tel système en place. Ce n’est cependant que pour une destination bien précise : l’île de Juist, à la pointe nord-ouest de l’Allemagne. Des médicaments seront son principal fardeau.

Situations particulières

GeoPost vise également des cas particuliers. Développé par l’entreprise varoise Atechsys, le GeoDrone opérerait en situations d’urgence, à la suite d’une catastrophe ou après d’importantes chutes de neige, par exemple. Mais aussi vers des sites difficilement accessibles toute l’année (îles, montagnes, etc.). D’un poids de 3,7 kg, l’engin serait capable de transporter dans un rayon de 20 kilomètres une charge utile de 4 kg.

Share:

More Posts